Où Babelio quitte un soir sa tanière et sort dans le grand monde

Pierre et moi étions hier soir à Bouquinosphère, la première rencontre de la bibliosphère organisée à l’initiative d’Hubert, de la Feuille (Vassil, resté développer au coin du feu, nous accompagnait par la pensée.)

La soirée a été riche en rencontres et en découvertes, listées en vrac :

Hubert, bien entendu, venu de Valence (j’ai repensé tard cette nuit à cette Valentinoise qui m’avait affirmé il y a quelques années que par tradition SNCF, les conducteurs de trains arrivant en gare de Valence annonçaient systématiquement « Valence, Valence, la Provence commence ! » avec un fort accent du Sud-est. J’avoue que j’ai toujours été sceptique quant à la réalité de cette tradition, et je n’ai même pas pensé à la valider auprès d’Hubert. La prochaine fois…)

Bibliobsession ou plutôt, pour rester dans les tons provençaux, Bibliarlésienne, que nous avons tous cherché en vain tout au long de la soirée.

Hervé, soulagé de lancer enfin Abicia le jour même, après des semaines passées à errer dans le maquis administratif pour monter sa structure.

– Andras, de l’Agora des livres, que nous rencontrons enfin après son commentaire sur la Bibliothèque de Babel

– Au chapitre francophone : Eric, qui avait quitté la drache bruxelloise pour le soleil de Paris, et Clément, arrivé du Québec il y un peu plus longtemps (18 mois tout de même.)

François, qui bouillonne d’idées sur l’avenir de l’écriture, de la lecture, les nouveaux formats et la micro-édition.

Karen, invitée de dernière minute (elle a découvert l’existence de Bouquinosphère à 19h24), et ses projets d’édition fantastiques et érotiques.

Marin, qui nous a appris l’existence de Zotero, un plugin Firefox qui permet d’extraire les metadata de textes et d’ouvrages de recherche. A creuser.

Virginie et Heileen, entraperçues

– Et tous les autres que nous avons manqués cette fois-ci.

Merci Hubert pour cette très bonne soirée, en espérant un Bouquinosphère 2 à la rentrée, quand nous aurons enfin un peu plus à montrer qu’une page de préinscription sur Babelio.

4 réflexions sur “Où Babelio quitte un soir sa tanière et sort dans le grand monde

  1. ah ben désolé tout le monde, j’ai pas pu venir j’avais une formation poldoc et j’ai pas pu arriver à Paris aussi tôt que j’avais prévu….vraiment la prochaine fois comptez sur moi!

    (soupirs plein de regrets…)

  2. Ravi d’avoir fait votre connaissance à tous les 2, Pierre et Guillaume, et d’avoir eu ainsi la confirmation de ce que j’avais préssenti en lisant votre blog : vous êtes très sympathiques ! Mais bon, ce n’est pas une raison pour vous laisser pietiner mes platebandes, scrogneugneu ! 😉

  3. Bonjour,

    Vous m’aviez envoyé un email il y a quelques mois annonçant le lancement de Babelio. Le concept avait retenu mon attention, j’aimerai pouvoir en faire un article sur mon blog, mais malheureusement, la page d’accueil du site n’est pas bavarde sur la date prévue de lancement officiel.

    Est-il possible d’obtenir plus d’infos ? Des previews ? Un accès à la béta en testing ?

    Bon courage 🙂

    Mathieu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s