Où le lecteur est mis en garde contre les mauvais ersatzs

On y a tous goûté au moins une fois. Comme ça, pour voir. En se disant qu’après tout, c’était sûrement aussi bon. Et deux fois moins cher.

ChokéNut, Pralina, Choco Nussa, Créma Choco, Pâte à Tartiner Choconoisette… Toujours trop liquide, trop fade, trop chocolaté, « goût de caramel », « goût de cacahuète » etc.

Nous l’attendions, mais nous ne pensions pas le voir arriver si vite : Babelio a désormais son propre ChokéNut : Papelio.fr

La promesse de Papelio est alléchante

« Papelio butine pour vous le web à la recherche des meilleures offres disponibles et vous en informe automatiquement par email, d’un simple battement d’ailes. »

« Papelio butine : Négocier pour vous des offres limitées, des codes réductions, des échantillons gratuits, des bons plans, des jeux concours,… »

Ca fait envie.

Mais alors, comment ça marche ?

« Nous utilisons les informations collectées pour rapprocher l’offre de nos partenaires et les attentes de nos membres. »

Je vous vois venir : vous imaginez déjà votre boîte email engorgée, un battement d’aile de papillon à Hong-Kong déclenchant une tempête de spams commerciaux à Paris.

Vous n’y êtes pas du tout ! Votre adresse électronique ne sera jamais communiquée aux partenaires commerciaux de Papelio.

Ca vous en bouche un coin.

Ils sont comme ça, chez Papelio. Pas de compromissions. Ils l’écrivent noir sur blanc :

« Nous pourrons utiliser les informations nominatives Vous concernant afin de Vous informer des mises à jour du programme Papelio. Nous pourrons également communiquer les informations nominatives Vous concernant, à l’exception de votre adresse de courrier électronique, à nos partenaires commerciaux afin que ceux-ci puissent vous faire parvenir par courrier postal ou par téléphone, des offres commerciales ciblées. »

Uniquement votre adresse postale et votre numéro de mobile, mais jamais, au grand jamais, votre adresse électronique. Dans un monde où la vie privée est de plus en plus souvent bradée sans scrupule sur Internet, la démarche de Papelio force le respect. Babelio leur tire son chapeau.

EXIGEZ L’ORIGINAL : BABELIO.COM !

Une réflexion sur “Où le lecteur est mis en garde contre les mauvais ersatzs

  1. Pingback: Où Babelio fête son premier anniversaire | Le blog de Babelio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s