Où Masse Critique revient, avec une offre inchangée : un livre en l’échange d’une critique

Nous y voilà.

La quatrième édition de Masse Critique.

Toujours plus de titres, toujours plus d’exemplaires. Ca va mal finir, un jour, cette folie des grandeurs.

En attendant ce jour où nous ajouterons le livre de trop, où la pile entière s’écroulera sur nous, savourons impunément cette nouvelle édition : 29 maisons partenaires, 136 titres, 370 exemplaires à distribuer aux blogueurs !

Où Masse Critique revient, avec une offre inchangée : un livre en l’échange d’une critique

La règle n’a pas changé : choisissez les livres dont vous aimeriez écrire une critique. Si vous êtes sélectionné, vous recevrez l’un d’entre eux par la Poste. La seule contrepartie : dans le mois qui suit, nous dire ce que vous en avez pensé, en bien ou en mal, sur Babelio et sur votre blog.

Saluons tout d’abord les nouveaux-venus : Gallimard, Albin Michel, Fetjaine, Les Syrtes et Murakamis.

Ils rejoignent les habitués :

10/18, Belfond, Des Femmes, Dunod, Fayard, Fleuve Noir, Hachette Jeunesse, Jigal, La Martinière Textes, L’Amourier, Lattès, Le livre de poche, Le Masque, Le pré aux clercs, Les Allusifs, Perrin, Plon, Pocket, Pocket Jeunesse, Presses de la Cité, Seuil, Stock, Sud Ouest, Verlag Im Wald.

Tous ensemble, ils mettent à votre disposition la très belle liste visible en carrelage ci-dessous, et disponible sur la page d’inscription : http://www.babelio.com/massecritique.php

Il y a beaucoup de choses dans cette liste :

– Des exclusivités (comme le prochain Maurice G. Dantec, qui paraîtra en janvier) et des classiques (Les lettres de Capri ou La conjuration des imbéciles)

– Des habitués des listes de meilleures ventes (Maxime Chattam, Erik Orsenna) et une poétesse lituanienne (Dagnija Dreika)

– De beaux livres sur la musique (Les Beatles : la dernière tournée, Guitares et guitaristes de légende ) et de beaux textes lus en CD (Ma mère, Dialogues de bêtes)

– Des premiers romans (Crack, Une éducation libertine) et une vénérable académicienne (Jacqueline de Romilly)

– Des biographies qui replongent dans le passé (Le Temps de Franco, Boni de Castellane) et des essais qui s’inquiètent pour l’avenir (6 degrés, que va-t-il se passer ?)

– Mais aussi le Prix de Flore, des thrillers, de la littérature jeunesse, des témoignages de professeurs, une dissection du Canard Enchaîné, une réflexion sur la crise financière, un polar marseillais, un autre sud-africain, une autobiographie slovène, des photos de Lascaux, de l’heroic-fantasy et bien d’autres choses encore…

Et comme toujours dès qu’une liste est suffisamment longue, des correspondances qui apparaissent comme par magie :

– Le premier roman d’un père (Guy Bedos) et celui de sa fille (Victoria Bedos)

– Un Cœur volé et un Cœur cousu (pour empêcher qu’on le vole, comme l’ombre de Peter Pan, cousue à ses chaussures ?)

– Un roi (Louis XIII), un ancien ministre (Luc Ferry) et l’épouse de l’ex-premier (Sylviane Agacinski).

– Des enfants atteints de leucémie (Je veux vivre, Quand vous lirez ce livre…) et un cancérologue de la Pitié-Salpêtrière (Le Principe de Vie : le Cancer peut être guéri)

– Une Histoire de l’Oubli et un Amnésique.

Les lois de la gravité de Jean Teulé et Juste assez de physique pour briller en société

– Des oiseaux en liberté (Instants d’oiseaux) ou pas (Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage)

– Encore des oiseaux (Le Vrai Canard), toujours des oiseaux (Coup de foudre au poulailler)

– L’homosexualité en France dans les années 80 (La meilleure part des hommes), et dans les années 90 (Ginsberg et moi)

– Le Diable, glissé une fois de plus dans les détails (Dialogues avec Satan, l’Amie du Diable, l’Ange Noir), et pour le conjurer la mystique de Maître Eckhart (Etre Dieu en Dieu).

– Et au coeur de la nuit noire (La Cité des Ténèbres, les Obscures, le Miroir des Ombres, J’ai grandi dans des salles obscures, Le Seigneur des Neiges et des Ombres), une lueur (Petite, Allume un Feu).

Mais le plus simple est encore de vous laisser découvrir tout ça par vous-mêmes : http://www.babelio.com/massecritique.php

Et dépêchez vous : la liste est longue, mais nous n’avons que quelques exemplaires de chaque titre, parfois un seul…

ZuluLes idées clés pour comprendre notre planèteDe Berlin à PékinJournal imaginaireUneéducation libertineUn Palais dans les dunesUn Jour Je Suis MorteUlysse from BagdadUbiquitéDans la Russie des tsars, le destin du fils de l'imam de TchétchénieTête de chienTempus Fugit ... le temps s'enfuit ...Tant que je serai noireStimuler ses neurones... Oui mais comment ?Sous un ciel de marbreSolo d'un revenantSix pieds sous terreSix degrés - Que va-t-il se passer ?Les larmes d'Artamon180 énigmes et tests décoiffantsQuand vous lirez ce livre...Quand nos grands-parents faisaient la fêtePour mieux comprendre comment ils influencent notre viePsychoProfs AcademyPetites lecons sur le grec ancienPetite Allume un FeuPardonner, tyrannie ou libération ?Outside ValentineNos séparationsDécisions de fin de vie en réanimationMonsterédition spécialeVie de VoltaireMiroitementsMicrosoft... l'après Bill GatesJ'ai entendu pleurer la forêtMeurtresà la pomme d'orMétamorphoses d'un mariageMaxMa mèreLouis XIIILes vrais durs meurent aussiDe 1940 à nos joursLes ObscuresLes mémoires de GiorgioneLes lois de la gravitéL'enfant de l'exilLes Feuilles MortesLe Proche-Orient, de l'invention de l'écriture à la naissance du monothéismeLettres de capriLes Chroniques de Kheradon - l'Eveil du RoiLes Chants de la Walkyrieédition spécialeLa dernière tournéeLemmer, l'invisibleLe week-endLe vrai canardLe Temps de FrancoLe roman vrai de la crise financièreLe roi d'Afghanistan ne nous a pas mariésLe cancer peutêtre guériLe petit MalikLe miroir des ombresLe Métro revisité1959-2009, Cuba sous le soleil de FidelLe jour et l'heureLe déniLe complot des franciscainsLe coeur cousuLe Bestial Serviteur du pasteur HuuskonenLacrimosaLa traversée de l'étéLa tendresse des loupsLa Sixième LamentationLa science de Stephen KingLa nudité des femmesLa Musica Deuxieme CDLa meilleure part des hommes-Prix de Flore 2008édition spécialeLa coupe mortelleL'oeil du IIIe ReichL'Instinct du tueurL'église des pas perdusPetit précis de mondialisation IIL'Ange noirL'amnésiqueL'Amie du DiableJuste assez de physique pour briller en sociétéJuste assez de maths pour briller en sociétéJonathan Strange et Mr NorrellJeanne d'Arc, vérités et légendesJe veux vivreJe sais pourquoi chante l'oiseau en cageJ'Ai Grandi Dans des Salles ObscuresJ Ai Cherche CDIntrigueà l'anglaiseInstants d'oiseauxHistoire de l'OubliHeydrich et la solution finaleGuitares et guitaristes de légendeGinsberg et moiGénération MLF 1968-2008Une enquête de l'inspecteur RebusEtre Dieu en DieuEternalisEdouard DrumontIbsen, Strindberg, BergmanDictionnaire de LascauxDiaporamaDialogues de bêtesDialogues avec SatanHistoires de géographieVivre au château de Versailles au XVIIIe siècleDernier battement de cilDemainDans la ville des veuves intrépidesCrackCoup de foudre au poulaillerComme le Fantôme d'un Jazzman Dans la Station Mir en DerouteCoeur voléCodex, le manuscrit oubliéCinq leçons sur le crime et l'hystérieNihal de la Terre du VentChercheur d'étoilesCher Diego Quiela T Embrasse CDBlagues d'informaticiens et humour de geeksBrel par LeloirBoni de CastellaneL'Alliance des TroisTome 2, La sagesse des mythes150 petites expériences de psychologie pour mieux comprendre l'autre sexe4 Fers au feuLa guerre du MeinAL

29 réflexions sur “Où Masse Critique revient, avec une offre inchangée : un livre en l’échange d’une critique

  1. Génial !
    Quand obtiendrons-nous les résultats? Combien de personnes par rapport au nombre total de membres désireux et inscrits à Masse Critique se voient-ils offrir un livre?
    En tout cas, merci de réitérer ce projet. C’est une initiative constructive, c’est drôlement plaisant.
    A présent, il n’y a plus qu’à espérer une bonne pioche 😉

  2. Pingback: Opération Masse Critique chez Babelio | Sugi's blog

  3. Merci à tous pour les encouragements !

    @reka : je pense que les résultats arriveront en fin de semaine, au plus tard en début de semaine prochaine. Et d’expérience, une grande partie des blogueurs est « récompensée ».

  4. Bonjour, les résultats ont ils été envoyer?

    Reçoit on un mail même si l’on est pas sélectionner?

    En tous cas merci pour cette opération.

    Bonne continuation =)

  5. Non, non, rassurez-vous, les résultats n’ont pas encore été envoyés !

    Pour tout vous dire, nous préparons une surprise, que nous voudrions coupler à l’annonce des résultats… et elle prend un tout petit peu plus de temps que prévu au départ.

    Mais tout devrait être prêt d’ici la fin de la semaine, inch’allah.

  6. On peut quand même continuer a en parler autour de nous ?
    Ou bien c’est bouclé-bouclé ?
    Bon tant pis, j’ai pas attendu la réponse et j’ai mis un petit billet ce matin sur mon blogue pour signaler l’opération 😉

  7. Les résultats ont été envoyés ?
    Argh, je suis déçue, je n’ai pas été sélectionnée… Moi qui avait presqu’un moi de vacances, je me serais fait un plaisir de bouquiner !
    Se sera pour la prochaine fois !
    En tout cas bravo pour cette opération !

  8. Idem, je ne suis pas sélectionné, tant pis ça pour la prochaine fois j’espère.

    Juste par curiosité, les sélections ce font aléatoirement ou il faut des critères de blog bien précis, ou peu être complètement autre chose?

    Merci, et bonne continuation.

  9. Aaah la sélection…

    C’est beaucoup de boulot, croyez-moi.

    Une alchimie très complexe, dans laquelle rentrent en compte de nombreux facteurs : le choix de livres fait par les blogueurs, les précédentes éditions de Masse Critique, le hasard (il a un rôle important), les phases de la lune, l’historique et l’activité du blog (un blog qui n’a rien posté depuis huit mois ou qui s’est créé le matin même a moins de chances de recevoir un livre) et en définitive l’adéquation entre le livre et la thématique du blog.

  10. Pingback: teXtes » Blog Archive » Au bon pêcheur

  11. a mi-chemin… première critique livrée sur babelio et mon blogue :
    « Histoire de l’oubli » de Stefan Merrill Block
    Merci et à bientôt pour la deuxième 😉

  12. Guillaume, merci pour cette opération qui m’a permis de recevoir un livre que je n’aurais pas eu l’idée d’ouvrir (j’exagère un peu !). Un bouquin épatant (cela aurait pu être l’inverse et particulièrement chiant), un gros coup de gueule de l’auteur, universitaire émérite et véritablement fatiguée des rumeurs balancées ci et là sur La Pucelle (Miss Jeanne d’Arc pour les intimes)…

    Style amusant car un universitaire qui se lâche avec humour et ironie, c’est pas rien, surtout quand le thème de Jeanne d’Arc est sa spécialité depuis qu’elle est gamine et qu’elle connaît le sujet à « donf »…!

    Comme je l’ai dit en fin de billet, j’ai senti qu’elle était totalement en phase avec Noël Godin et que ses réponses étaient une manière d’entarter les mythographes auto-proclamés…

    Pour mémoire, le cri de guerre de Noël Godin, c’est « Entartons, entartons les pompeux cornichons…!! »
    Et il y a du boulot ! Notamment en histoire…!

    Du coup, j’ai déjà envie de lire d’autres ouvrages de Colette Beaune même s’ils sont plus rugueux que cet opus débridé (et précis…!)…

  13. Maintenant que j’ai produit mes deux « notes de lecture », je m’amuse a lire les autres…
    J’ai fait une recherche a la louche sur wikio.fr :
    http://www.wikio.fr/blogs/search/babelio
    (on peut aussi faire la recheche sur « masse critique »)
    Non seulement cela fait decouvrir d’autres livres et auteurs, mais surtout des blogueurs 😉
    Impressionant !
    Et bien entendu cela donne envie de laisser des petits commentaires par ci, par la !

  14. Pingback: La bibliothèque de Madame Charlotte » Blog Archive » Ulysse fom Bagdad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s