Où l’on découvre le nom du premier lauréat du Prix Rive Gauche à Paris !

Un des membres de l’équipe de Babelio était présent vendredi dernier à la remise du Prix Rive Gauche à Paris !

Créé par l’écrivain Laurence Biava, dont vous pouvez retrouver ici l’entretien qu’elle nous avait accordé à la sortie de son premier roman Ton visage entre les ruines, le Prix Rive Gauche à Paris a pour but de récompenser « un roman ou une nouvelle reflétant l’élégance, l’esprit, le style et l’art de vivre de la Rive Gauche ».

Un premier roman pour un premier prix !

Après plusieurs séances de délibérations et de débats enflammés à l’Auberge de Venise, établissement fréquenté il y a quelques années par l’écrivain Ernest Hemingway dont nous célébrons en ce moment même  le 50ème anniversaire de sa disparitionle jury a décidé de récompenser le remarquable roman de Grégoire Delacourt, « L’écrivain de la Famille » !

P

Premier roman de l’auteur,  « L’écrivain de la Famille » retrace les grandes étapes de la vie d’un homme consacré trop tôt écrivain après le minable texte qu’il a écrit à l’âge de sept ans. L’enfant déçoit assez vite mais toute sa vie sera marquée par cette étiquette qui lui colle à la peau et qui pourrait finalement le sauver. Roman souvent très drôle, -les bons mots foisonnent !- et toujours touchant, « L’Écrivain de la famille » est également un livre passionnant sur l’écriture, le désir d’écrire et les douleurs qui parfois s’ensuivent.

Des finalistes prestigieux

Le premier rendez-vous de ce jury, composé de nombreux écrivains mais aussi de différents acteurs de la scène littéraire française, n’est que le premier d’une longue série à venir ! Nicolas d’Estienne d’Orves (Je pars à l’entracte), Philippe Villain (Pas son genre) et Benoît Duteurtre (L’été 76), finalistes malheureux de cette première édition auront peut-être l’occasion de prendre leur revanche dès l’année prochaine !

Vous pouvez retrouver sur la page facebook du prix les résumés des différentes délibérations, les communiqués de presse, les photos prises par le photographe David Ignaszewski ainsi que les remarquables dessins de l’écrivain Sybille de Bollardière !

Selon vous, quel roman aurait mérité de concourir pour ce prix consacré à l’esprit « Rive Gauche » ?

Une réflexion sur “Où l’on découvre le nom du premier lauréat du Prix Rive Gauche à Paris !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s