Où Babelio est partenaire du Goncourt des lycéens 2012

C’est dans l’enceinte du Lycée Jules Ferry, dans le 9ème arrondissement de Paris, qu’avait lieu, le 13 septembre 2012, le lancement du Goncourt des Lycéens 2012.

Un prix prestigieux et populaire

Lancé en 1988 par la Fnac et le rectorat de Rennes, le Goncourt des lycéens est devenu, au fil des années et de ses attributions, l’un des prix les plus prestigieux de la scène littéraire française. Un coup d’oeil à la liste des lauréats suffit pour se rendre compte des choix judicieux des lycéens : Philippe Claudel, Anne WiazemskyMathias Enard, Carole Martinez ou encore Erik Orsenna, voici quelques uns des 25 auteurs récompensés par le prix.

Lancement de l’édition 2012

Erik Orsenna et Carole Martinez -respectivement le premier lauréat de l’histoire du Goncourt des lycéens et la dernière lauréate en date- étaient d’ailleurs présents ce jeudi 13 septembre  pour lancer officiellement l’édition 2012 en compagnie de Tahar Ben Jelloun, membre de l‘Académie Goncourt et Pierre Assouline, parrain du prix.  Ensemble, ils ont présenté cette édition et commenté la liste des 11 ouvrages sélectionnés pour le prix sans toutefois dévoiler leurs préférences.


On a pu cependant en savoir un peu plus sur les raisons de la présence des onze livres dans la liste des ouvrages goncourables : « Comme une bête » de Joy Sorman a ainsi par exemple  été qualifié par les deux académiciens de « prouesse » et de « très bel exercice de style ».  « Partages » de Gwenaëlle Aubry a été présenté comme « le destin de deux jeunes femmes, l’une palestinienne et l’autre juive new-yorkaise,  raconté avec beaucoup de tendresse et de douleur. » « L’enfant Grec » de Vassilis Alexakisest, selon Tahar Ben Jelloun, le roman de « quelqu’un qui a frôlé la mort mais qui retrouve la vie. »Voici la liste intégrale des 11 romans sélectionnés pour le Goncourt des Lycéens. C’est celle du prix Goncourt à laquelle on a soustrait l’ouvrage de Mathias Enard, lauréat de l’édition 2011 avec le livre « Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants » :
L’enfant grec, Vassilis Alexakis, Stock ;
Partages, Gwenaëlle Aubry, Mercure de France ;
Ils désertent, Thierry Beinstingel, Éditions Fayard ;
Orchidée fixe, Serge Bramly, Lattes ;
Peste et Choléra, Patrick Deville, Seuil ;
La vérité sur l’affaire Harry Québert, Joël Dicker, De Fallois Eds ;
Le sermon sur la chute de Rome, Jérôme Ferrari, Actes sud ;
Quel trésor !, Gaspard-Marie Janvier, Editions Fayard ;
Lame de fond, Linda Lê, Bourgois ;
Le terroriste noir, Tierno Monénembo, Seuil ;
Comme une bête, Joy Sorman, Gallimard

Un échange privilégié avec les écrivains

Enfin, les quatre auteurs présents ont répondu à quelques questions que les élèves du lycée Jules Ferry avaient préparé avec leurs professeurs.  La majorité des questions était adressée à Carole Martinez qui a pu une nouvelle fois mesurer le succès de son roman Du domaine des murmures auprès des lycéens. Un succès inattendu pour elle qui ne s’attendait pas à ce que son personnage d’Esclarmonde, une jeune femme du Moyen Âge qui décide de s’emmurer dans une cellule, ait autant d’écho auprès des jeunes.

Carole Martinez a d’ailleurs accepté de répondre nos questions. Vous retrouverez son interview dans les prochains jours sur Babelio.com qui est, cette année, partenaire du Goncourt des lycéens !

Le prix étant désormais officiellement lancé, c’est maintenant à vous de nous dire quels sont vos favoris dans la liste pour l’attribution du prix ! Que vous soyez ou non lycéen, venez donner votre avis sur les ouvrages sélectionnés !

Merci à Julie Henry de la Fnac.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s