Quand les lecteurs de Babelio rencontrent Jacques Ravenne

En partenariat avec Fleuve éditions, quelques lecteurs de Babelio ont eu la chance de rencontrer Jacques Ravenne à l’occasion de la sortie de son nouveau roman Les sept vies du Marquis. Le coauteur  des aventures du commissaire Antoine Marcas s’est penché dans cette publication sur le cas du très célèbre Marquis de Sade. C’est dans ce contexte qu’une vingtaine de lecteurs s’est réunie dans les locaux de l’éditeur pour un moment de partage avec l’auteur sur son expérience d’écriture et sa connaissance de la vie de Donatien de Sade.

IMGP5495

Les vies du Marquis de Sade

Connu habituellement pour ses thrillers ésotériques, Jacques Ravenne s’est tourné avec ce nouveau roman vers le genre historique, un genre assez proche du polar selon lui car basé sur une succession de rebondissements. Et le Marquis de Sade est l’écrivain du 18ème siècle dont la biographie a connu le plus de rebondissements ! Mais la volonté d’écrire sur cet illustre personnage n’est pas uniquement liée à ce fait. Jacques Ravenne a fait la connaissance de Sade lorsqu’il avait une vingtaine d’années au Château de Lacoste dans le Luberon. C’est en visitant la demeure du Marquis qu’il s’est pris de passion pour l’écrivain trop souvent injustement décrié.

Avec ce roman, l’auteur a voulu montrer que derrière la légende il y avait l’homme. Pari réussi puisque les lecteurs présents dans la salle ont salué le talent de Jacques Ravenne à « faire ressurgir la dimension humaine » du personnage. Et c’est notamment en choisissant de ne pas faire apparaître de scènes de débauches dans son livre qu’il a pu se concentrer sur les autres vies du marquis et porter à la connaissance des lecteurs d’autres facettes de son existence. A la question « Quel Sade aimez-vous le plus ? », Jacques Ravenne répond « Le Sade qui a été aimé ! » Les passions amoureuses du Marquis sont en effet assez peu connues. On sait que celui-ci a aimé deux femmes qui lui ont toutes deux brisé le cœur.

Il subsiste cependant peu de zones d’ombres et de mystères sur la vie de Sade. Seuls 6 mois de l’existence du marquis restent flous pour les chercheurs. Le reste de sa vie a été archivé. On recense notamment 1200 lettres signées de sa plume. A ce jour, seuls trois de ses livres restent inconnus et ses plus grands adeptes rêvent un jour de mettre la main dessus. Parmi ceux qui sont connus, Jacques Ravenne a conseillé aux lecteurs présents de découvrir l’écrivain en lisant La philosophie dans le boudoir et Justine, les deux plus beaux écrits selon lui.

L’expérience d’écriture

Après ces quelques anecdotes et conseils de lecture sur Sade, les lecteurs se sont intéressés à l’écriture du roman et ont questionné Jacques Ravenne sur son expérience d’écriture en solo. Habitué à écrire en duo avec Eric Giacometti, l’auteur a confié qu’il y avait en effet de nombreux inconvénients à écrire seul et notamment qu’il était plus risqué de sortir du cadre de l’histoire. D’autant qu’écrire une biographie nécessite davantage de travail sur les références historiques pour éviter l’anachronisme. Ayant choisi de travailler la vie de Sade sous forme de roman et non de biographie historique, il a en effet été difficile pour lui de « calibrer à la fin le personnage historique et le personnage créé au fil du roman ».

L’expérience de l’écriture historique et biographique a toutefois beaucoup plu à Jacques Ravenne qui souhaite se pencher prochainement sur les destins de Fouché et Talleyrand. Parallèlement à cela, il travaille avec Eric Giacometti à la poursuite des aventures du commissaire Marcas. Et il a annoncé aux lecteurs qu’il s’est également lancé dans un nouveau projet de roman basé sur l’écriture à la première personne.

C’est donc sur cette note que s’est clôturé le débat laissant place à une séance de dédicaces des plus chaleureuses où chaque lecteur a eu l’occasion d’échanger quelques mots avec l’auteur.

IMGP5517

Découvrez Les sept vies du Marquis de Jacques Ravenne, chez Fleuve Editions

Les-sept-vies-du-marquis_4367

6 réflexions sur “Quand les lecteurs de Babelio rencontrent Jacques Ravenne

  1. Un auteur passionnant et une rencontre qui fut à la hauteur de mes espérances. Merci à toute l’équipe de Babelio de l’avoir invité !

  2. Une rencontre intéressante qui a dépassé mes espérances. Un écrivain accessible et passionnant. Des lecteurs passionnés. De belles rencontres et tout ça truffé d’anecdotes. Un délice. Merci babelio, merci Jacques Ravenne et merci aux éditions fleuve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s