Quand les lecteurs de Babelio rencontrent Hervé Commère

En partenariat avec  Fleuve Editions, une trentaine de lecteurs de Babelio a eu l’occasion de rencontrer Hervé Commère pour la sortie de son quatrième roman intitulé Imagine le reste. C’est dans les locaux de la maison d’édition que lecteurs et auteur se sont réunis pour échanger au sujet de ce livre à la construction particulière à mi-chemin entre polar et roman à rebondissements. Retour sur cette rencontre.

IMG_20140624_190118

Les personnages au cœur de l’histoire

Difficile de caractériser les romans d’Hervé Commère !  Alternant les genres et les points de vue, il parvient à créer une histoire unique sous la forme d’un puzzle dans lequel viennent s’imbriquer plusieurs parties, plusieurs petites histoires. Mais alors comment résumer ce roman ? Hervé Commère répond : « Je n’arrive pas à raconter une histoire sans raconter ce qui se passe autour ». Ce roman a pour point de départ le vol d’un sac rempli de billets autour duquel vont graviter plusieurs personnages qui n’ont a priori rien à voir les uns avec les autres et dont les vies brisées vont se croiser et s’influencer. Quand on demande à l’auteur qui des personnages ou de l’histoire a été le fil conducteur de ce roman, il répond que ce sont les personnages qui l’ont guidés : « c’est le roman dans lequel j’ai le plus développé les personnages ». Il avoue également être fasciné par le « côté pile et face d’une histoire » dans laquelle les personnages se croisent mais ne se connaissent pas alors que le lecteur lui les connaît. Une influence qui lui vient des films de Lelouch ou de romans tels que l’Ironie du sort de Paul Guimard où le hasard a un rôle à jouer. Hervé Commère revient également sur son expérience de barman, métier qu’il a exercé pendant 15 ans et qui lui a permis de développer sa créativité : « Je me suis pris de passion pour le métier de barman parce qu’on est au cœur des histoires, des anecdotes ».

Un road-trip existentiel

Quand il s’agit de savoir si Imagine le reste est un polar, Hervé Commère répond : « Je ne me considère pas comme un auteur de polars ; je raconte des histoires, des histoires à rebondissements ». Si on lui fait alors remarquer que le vol de sac de billet est un thème récurrent des polars,  l’auteur répond qu’il y voit plutôt une référence aux vieux films de son enfance. Les lecteurs lui font d’ailleurs remarquer que son écriture est très visuelle, presque cinématographique. Ce à quoi il répond : «  je vois les histoires que je raconte comme les images d’un film ». Hervé Commère confie à ses lecteurs qu’il n’a pas construit de plan pour ce roman mais s’est laissé guider par son écriture. C’est d’ailleurs celui qu’il a écrit avec le plus de facilité : « Je voulais improviser, je savais seulement que je voulais que mes personnages partent du nord en voiture pour arriver dans le sud au soleil ». Une histoire que les lecteurs ont comparé à un road-trip existentiel, une expression qui plait bien à l’auteur puisque les personnages « se dirigent tous physiquement vers le sud mais aussi vers le bonheur ». Car il est aussi question de bonheur et d’amour dans ce roman : « dans tous mes romans c’est l’amour qui mène l’histoire ». Un thème que l’auteur retranscrit bien par son titre Imagine le reste : imagine que ta vie est meilleure. Un ordre lancé à tous les lecteurs !

La rencontre se termine sur une note musicale liée à la thématique rock du roman : quelle serait la bande son d’Imagine le reste ? Hervé Commère répond : « Thunder road de Bruce Springsteen ».

IMG_20140624_201016

Découvrez Imagine le reste d’Hervé Commère, publié chez Fleuve Editions

couvimaginejpeg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s