Où Babelio vous propose sa sélection de la rentrée littéraire 2015

Une vieille tradition françaiseb0

C’est une vieille tradition française qui a lieu tous les ans à la même période, entre la fin du mois d’août et le début du mois de septembre -même si d’année en année, les ouvrages semblent être publiés de plus en plus tôt. Au total ce sont un peu moins de 600 romans qui vont envahir les librairies. Un chiffre impressionnant mais tout de même en légère baisse par rapport à l’année dernière.
Naturellement, si  près de 600 livres seront bientôt disponibles,  seuls un certain nombre d’entre eux vont réussir à se hisser sur les étals de votre librairie préférée ou obtenir une véritable exposition médiatique. « Sur le plan commercial, sortir autant de livres en même temps est une aberration » s’indigne le journal suisse Le Temps dans un article consacré à cette spécificité française qui commence à gagner la Suisse. Ce sentiment est partagé par Sylvie Ducas, professeur en formations aux métiers du livre qui s’exprime pour RTL : « Cet événement traduit bien le contexte de surproduction littéraire parce que sur 589 livres, il n’y aura qu’une cinquantaine de livres qui vont sortir ».

inrocksMais la rentrée littéraire est également une aubaine pour le secteur du livre. Cette tradition permet en effet à la littérature d’atteindre le grand public. Dans son éditorial pour le Magazine Littéraire, Pierre Assoulline revient sur ce cliché selon lequel trop de livres seraient publiés : « Mais qui s’aventurerait à fixer un chiffre raisonnable ? Et au nom de quoi ? De quel critère ? Nonobstant les pratiques de cavalerie de certains éditeurs, décréter dans un monde en crise qu’on publie trop de romans est un réflexe d’enfant gâté et de nation riche. Pourvu que ça dure. »

couv1De fait, il semble impossible de recenser tous les classements des meilleurs livres de la rentrée littéraires 2015 et des articles qui lui sont consacrés. Si elle fait naturellement la une des magazine culturels et littéraires comme Technickart, Lire, les Inrockuptibles ou le Magazine Littéraire, elle est également omniprésente dans les médias traditionnels et destinés à un plus grand public, tels que Europe 1BFMTV, ou encore Marie-Claire et Cosmopolitain. De quoi éveiller la curiosité et l’intérêt de gens qui ont moins l’habitude de lire que les grands lecteurs. L’espace de quelques semaines, les livres sont sur le devant de la scène.

Au programme de la rentrée

Si de nombreux livres sortent quelques semaines avant l’attribution des grands prix littéraires, ce n’est pas dû au hasard. Publier un auteur en cette période de l’année, c’est la possibilité de le faire concourir pour les prix littéraires prestigieux décernés à l’automne, à l’instar du Goncourt ou du prix Femina qui seront tous les deux attribués le 3 novembre cette année. Cela permet également aux livres d’obtenir suffisamment de presse et un bouche à oreille positif pour espérer de belles ventes à Noël. Les grands auteurs français, les plus médiatiques, les plus prestigieux et les plus attendus sont donc pour ainsi dire tous présents pour cet incontournable rendez-vous.

Les romans les plus attendus

boussoleCertains sortent en librairie précédés d’une certaine hype. C’est le cas de Boussole de Mathias Enard  chez Actes Sud. Les nombreux prix remportés par Enard ces dernières années seront-ils une barrière à l’obtention d’un prix cette année ? Les critiques sont en tout cas pour le moins élogieuses pour ce roman où il est question des rapports entre l’Orient et l’Occident : « Un roman d’amour donc, charnel et passionné par tout ce que la rencontre avec l’Orient peut apporter de poésie et de savoirs » peut on lire dans une critique publiée chez Télérama.

Après avoir brossé le portrait de sa mère dans Rien ne s’oppose à la nuit, un récit multi-primé, Delphine de Vigan était attendue au tournant pour cette rentrée. Elle publie D’après une histoire vraie (JC Lattès), un thriller psychologique dans lequel l’auteur met en scène son double « aux prises avec une amitié dangereuse » selon Télérama. Un roman « passionnant, entre fantasme et réalité » pour Alexb27.

Evanothomb (Stock) de Simon Liberati est  l’un des « livres-événements » de cette rentrée mais a pourtant  failli voir sa date de sortie retardée et des passages amputés ! Irina Ionesco, la mère d’Eva, femme de l’auteur et sujet de sa biographie a en effet intenté un procès pour atteinte à la vie privée, un procès qu’elle a cependant perdu. Le livre a bien été publié à temps. La presse est enthousiaste. Les lecteurs le seront ils aussi ?
Personnage incontournable de la rentrée littéraire, Amélie Nothomb publie cette année ce qui ressemble, pour une lectrice de Babelio, à « un conte du 21ème siècle ». Un conte inspiré par Le Crime de Lord Arthur Savile d’Oscar Wilde et dont la cible est l’aristocratie belge. Un bon cru ? à vous de nous le dire !

Outsiders et surprises de la rentrée

L’année dernière, Tristan Garcia avait impressionné la presse autant que le public avec son roman Faber : le destructeur. Cette année, ce n’est pas avec un seul roman qu’il revient sur la scène littéraire mais avec plusieurs romans qui forment 7 (Gallimard), une oeuvre inclassable qui devrait aussi bien séduire les lecteurs de science-fiction que les amateurs de grandes questions philosophiques et existentielles.

binetRoland Barthes aurait été assassiné ! C’est en tout cas le point de départ romanesque de Laurent Binet dans son nouveau roman La septième fonction du langage (Grasset) qui met en scène Le commissaire Jacques Bayard et le sémiologue Simon Herzog. Ces deux personnages enquêtent parmi l’intelligentsia française  et découvrent l’existence d’une société secrète, le Logos Club. « Une parodie des thrillers ésotérico-complotistes à la Dan Brown » pour l’Express. « Un livre jouissif  » pour GabySensei.

Autre roman très attendu de la rentrée, le très original Quand le diable sortit de la salle de bains de Sophie Divry (Noir sur Blanc) qui nous a accordé un entretien pour cet ouvrage aussi surprenant que réussi.

Le prolifique Hubert Hadad publie quant à lui un nouveau roman intitulé Corps désirables (Zulma). « Un magnifique roman sur une avancée chirurgicale proche de la science fiction » pour Garancex. C’est en effet l’histoire d’un homme dont la tête est greffée sur le corps d’un autre. Vous pouvez retrouver notre entretien avec l’auteur ici.

Traducteur de quelques-uns des plus grands auteurs américains, Claro revient en cette rentrée avec un roman bien à lui intitulé Crash-Test (Actes Sud). Il s’agit du récit de « trois personnages en quête d’un point de rupture, d’une forme d’accident, et qui tous dansent sur le fil du rasoir au centre du sanctuaire que Claro édifie ici à Eros et Thanatos ». Et il s’agit pour Tedofkilter « très certainement une des meilleures sortie pour cette rentrée littéraire et surement un des meilleurs roman de Claro ».

Premiers romans 

maladroiteLa rentrée est également l’occasion pour de nombreux auteurs de publier leurs premiers romans. Voici une liste des premiers romans de la rentrée créée par Patsy_Stone, un membre de Babelio. Certains livres de cette liste sortent déjà du lot comme le livre La petite barbare d’Astrid Manfredi (Belfond). Ce récit d’une jeune femme « qui a grandi dans l’abattoir bétonné de la banlieue » avant de se retrouver en prison. « Un récit uppercut » pour Gwen21.

Autre récit qui n’a pas laissé ses lecteurs de marbre, La maladroite  d’Alexandre Seurat (Editions du Rouergue). Un roman inspiré d’un fait divers, le meurtre d’une petite fille par ses propres parents. Pour Syth, il s’agit, ni plus ni moins du « livre choc de la rentrée, douloureux mais si réel, si essentiel. »

Littérature étrangère

délivrancesSi les auteurs français se taillent la part du lion, les écrivains étrangers ne sont pas en reste. On peut d’ores et déjà retrouver en librairie le roman Délivrances de Toni Morrison aux éditions Christian Bourgois. Avec ce roman dans lequel  elle décrit sans concession des personnages longtemps prisonniers de leurs souvenirs et de leurs traumatismes, « Toni Morrison montre avec brio que les années n’ont aucune prise sur ses talents d’écrivain » écrit, élogieuse, TrustMe.

L’infinie Comedie  de David Foster Wallace est le roman culte de toute une génération aux Etats-Unis. Malgré cela, il a fallu attendre de nombreuses années pour le voir traduit en France aux éditions  de L’Olivier. L’histoire de sa publication est d’ailleurs passionnante et est l’objet d’un article signé Titiou Lecoq. Quoiqu’il en soit le roman de David Foster Wallace peut enfin être lu aujourd’hui à l’occasion de cette rentrée littéraire.

amisRoman polémique, refusé par Gallimard, La zone d’intérêt de Martin Amis est l’un des chocs de cette rentrée littéraire peut-être moins sulfureuse que d’habitude. Finalement publié par Calmann-Levy, La zone d’intérêt dont l’action se situe dans un camp de concentration, se résume pour JoyeuxDrille à « une espèce de pièce de théâtre qui oscille entre marivaudage et absurde ».

Enfin, impossible de ne pas mentionner le quatrième tome de Millénium (Actes Sud) qui a fait le régal de la presse ces derniers jours. David Lagercrantz, l’auteur de la fausse auto-biographie de Zlatan Ibrahimovic a pris le relai de Stieg Larsson pour conter la suite des aventures de Mikael Blomkvist. Une bonne idée ? Réponse le 27 août.

Voilà un petit aperçu de la rentrée littéraire. N’hésitez pas à consulter notre liste plus complète des livres les plus attendus, celle des premiers romans et à nous dire ici-même quels sont ceux que vous désirez lire ou au contraire ceux qui vous ont paru les plus décevants.

4 réflexions sur “Où Babelio vous propose sa sélection de la rentrée littéraire 2015

  1. Pingback: Où Babelio vous propose sa sélect...

  2. Pas trop au fait de la rentrée littéraire cette année, je vois que l’on rencontre encore les mêmes. Ceci n’empêche que j’ai déjà des envies de lire !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s