Interview de Gwen21, passionnée de lecture et animatrice de challenges sur Babelio

Qui a dit que la lecture était une activité nécessairement calme et solitaire ? Sur Babelio, elle se transforme en activité sociale et dynamique, grâce à la motivation et à l’implication de quelques Babelionautes, qui n’hésitent pas à donner de leur temps pour faire vivre la communauté à travers l’organisation de challenges. Gwen21 est l’une d’entre eux. Animatrice de défis aussi divers que variés, elle a eu la gentillesse de répondre à quelques questions pour vous éclairer sur le sujet, et peut-être vous convaincre de vous lancer dans la belle aventure des challenges littéraires

6-Lecture-conseillee-valise.jpg

Gwen21, vous être très impliquée sur Babelio, notamment grâce aux nombreux challenges que vous animez, un immense merci à vous ! Est-ce que la gestion des challenges vous prend beaucoup de temps ? Pouvez-vous nous expliquer brièvement en quoi consiste chacun des challenges que vous animez ou co-animez ?

Comme de très nombreux lecteurs usagers de Babelio, je suis d’abord une amoureuse de la lecture avec l’envie de partager mes ressentis de lecture ; l’idée des challenges de lecture découle naturellement de ce constat car il faut tout de suite préciser qu’un challenge de lecture n’est pas une compétition contre les autres mais un défi que l’on se lance à soi-même et qu’étaye une bienveillante émulation. J’anime actuellement 8 challenges de lectures qui réunissent environ 250 lecteurs, sachant que certains lecteurs participent à plusieurs challenges en même temps. Certains défis sont annuels, d’autres sans limite de temps. Je ne vais pas tous les présenter, chaque lecteur peut venir les découvrir sur le groupe « Challenges de lecture », mais parmi les plus populaires on trouve le MULTI-DEFIS que je coordonne avec SabiSab28, il s’agit de choisir ses lectures de l’année en fonction des nombreux items thématiques proposés. Je peux également citer le challenge PAVES devenu un classique sur Babelio, il s’agit de lire des livres de plus de 500 pages. Enfin, depuis septembre, j’ai lancé un nouveau défi récréatif, le challenge PYRAMIDE, une sorte de course contre la montre collective pour bâtir une pyramide de lectures avec des pièges et des trésors cachés.

Qu’est-ce qui vous motive dans l’animation des challenges sur Babelio ?

J’ai toujours donné beaucoup de mon temps à Babelio parce que j’adore ce site et qu’il me permet de vivre pleinement ma passion pour la littérature au sens large. J’aime l’idée que ses usagers peuvent partiellement se l’approprier, par exemple en créant et en animant des challenges de lecture mais aussi en nourrissant la base de critiques et de citations. Ce qui me motive, c’est d’abord et avant tout le plaisir exprimé par les challengers qui participent fidèlement aux challenges que je leur propose. Il semble que ma façon de gérer, de structurer et d’animer les challenges leur plaise. Je vois qu’ils s’éclatent à sortir de leur zone de confort, à échanger aussi sur les fils de discussion, etc. ; j’aime quand un challenger est fier de lui parce qu’il est allé vers une lecture à laquelle il n’aurait jamais pensé sans le défi collectif. Ça a été vrai dès le premier challenge que j’ai organisé sur Babelio, le Challenge NOBEL 2013-2014 ; je l’avais lancé sans trop y croire mais en moins de temps qu’il n’en a fallu pour le dire j’avais 60 inscrits qui étaient aux anges à l’idée de se frotter collectivement à des auteurs qu’ils n’auraient pas forcément eu le courage d’entreprendre seuls dans leur coin. Je crois qu’il y a une vraie attente de la part des lecteurs, et je suis ravie si ma façon d’y répondre leur convient.

Quand vous n’en êtes pas l’organisatrice, qu’attendez-vous d’un défi ? Qu’est-ce qui vous attire ?

Je participe à tous les challenges que je coordonne mais j’en relève aussi d’autres sur lesquels je n’ai pas la main, comme par exemple le Challenge XIXe siècle animé par Allantvers car je lis pas mal de classiques. Ce qui m’attire c’est d’abord l’espoir de faire baisser la hauteur de ma PAL bien que cette carotte soit illusoire car plus on challenge, plus on est confronté à la tentation d’aller vers des lectures que d’autres challengers vous font découvrir, et c’est un peu le serpent qui se mord la queue… Mais quelle importance si le plaisir est là ? Ce qui m’attire c’est bien sûr l’originalité, mais le soin apporté à l’animation compte beaucoup pour me motiver. Personnellement, j’aime les choses simples donc je ne multiplie pas les bonus et autres compteurs de points mais j’admire les coordinateurs qui arrivent à gérer des challenges complexes.

Est-ce que les challenges vous ont permis de développer des qualités de lectrices ?

Assurément. L’essence même d’un challenge c’est d’exciter la curiosité, les challenges favorisent par conséquent l’éclectisme de mes choix de lecture. Ils m’aident aussi à changer mon regard quant à certains genres pour lesquels je nourrissais des a priori. Et puis, les challenges étant addictifs, ils ont boosté mon rythme de lecture. C’est inévitable quand toute nouvelle contribution d’un lecteur à un challenge vous apparaît comme une nouvelle opportunité de découvrir un auteur, un genre, un univers, une culture, etc. Je dis souvent aux challengers que plus on est de fous, plus on lit.

Les challenges de Babelio vous ont-ils permis de nouer des amitiés (virtuelles ou réelles) avec d’autres Babelionautes ?

Beaucoup. Il y a au fil des ans une complicité qui s’installe avec certains challengers et certains sont devenus des « amis » sur d’autres réseaux sociaux. Cela peut arriver qu’on échange des livres et il m’est arrivé souvent – c’est toujours un immense plaisir ! – de recevoir dans ma boîte aux lettres un cadeau comme des petits gâteaux ou un livre dédicacé sur un Salon. Certains challengers sont fidèles d’une année sur l’autre à mes challenges annuels et c’est comme un voyage entrepris ensemble il y a longtemps et dont on ne voit pas la fin, et sur le renouvellement duquel on compte chacun. Une de mes grandes fiertés a été d’inspirer certains challengers qui se sont lancés à leur tour dans la coordination de challenges. Vive la diversité ! Enfin, ce qui me touche tout particulièrement, c’est quand un challenger prend soin de ses mises à jour car cela signifie qu’il a compris la somme de travail que représente l’actualisation des fichiers de suivi et le bonheur pour un coordinateur de reporter des informations parfaitement éditées.

Un livre « coup de foudre » découvert grâce à un défi Babelio ?

Il y en a des dizaines mais s’il faut en citer un, autant qu’il soit récent : Lonesome Dove de Larry McMurtry. Sans stimulation je ne serai pas allée de moi-même vers un western et je me suis régalée. 

D’autres « coups de cœur » à conseiller ?

Les coups de cœurs livresques sont trop nombreux alors je vous confie plutôt mon coup de cœur pour un nouveau défi, le challenge Globe-trotteurs que Norlane et Myrinna viennent de lifter et de remettre au goût du jour. C’est sans doute l’un des premiers challenges de lecture de Babelio et aussi l’un des plus contraignants à animer et les coordinatrices font un super boulot.

Merci pour vos réponses, Gwen21 !

31 réflexions sur “Interview de Gwen21, passionnée de lecture et animatrice de challenges sur Babelio

  1. Bravo Gwen, pour participer à ces challenges, il faut disposer de beaucoup de temps non ? On ne peut pas lire 24h sur 24 hélas.
    J’admire votre emballement et votre enthousiasme. Je me contente modestement de la coordination du Navire bruxellois, une rencontre par mois autour d’un auteur ou d’un thème. Nous sommes une dizaine de participants chaque fois.
    Bonne continuation.

  2. Pingback: Idée de bonne résolution pour 2019 : participer à un challenge de lecture ! | Le blog de Babelio

  3. Je suis une grande fan des challenges à Gwen. Je participe à Pavé et Multi défi et je me régale. Encore merci à toi pour l’organisation.

  4. Bravo Gwen pour ton enthousiasme et ta ténacité ! Fan de la première heure de Babelio, des challenges et de… Gwen21, je sais à quel point tout cela peut être chronophage et j’admire le travail accompli ! Merci pour cet interview et ton implication et encore bravo 🤗 !

  5. Ravie de te voir à l’honneur Gwen! Ton enthousiasme va sans doute attirer de nouveaux lecteurs vers les challenges et c’est tant mieux!

  6. Bravo Gwen pour tout ce que vous faites. Je suis une débutante dans les challenges mais sans nul doute, ils nous permettent effectivement de sortir de notre zone de confort. C’est ce que je recherche principalement. Merci encore !

  7. Je suis admirative devant toutes ces heures de travail !
    Une chose est sûre, je vais être plus attentive à tous les challenges que tu lances. Je participe au challenge pavés et le challenge plumes féminines m’a beaucoup plu. Cela donne d’autres idées de lectures en plus.
    Merci pour tout Gwen.

  8. Belle interview. Je tiens à te remercier d’avoir cité notre challenge, comme challenge coup de cœur.
    Je suis toujours impressionnée de voir le cumul de challenges à votre actif.

  9. Bravo Gwen pour ces challenges si bien organisés. Ton dernier en date (la Pyramide) est une charmante idée. Le défi communautaire! Longue vie à tous ces challenges! Kateginger63

  10. Superbe interview que je découvre tardivement! Je suis comblée depuis que j’ai découvert le challenge Multi défi que SabiSab28 et Gwen anime! Par le passé, je m’attristai de ne trouver personne avec qui partager. Aujourd’hui, Babelio et son Forum fait parti de ma vie quotidienne! Tous les jours, j’ai besoin de ma dose! Et c’est toujours avec plaisir que je retrouve tous les challengers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s