A la rencontre des membres Babelio (31)

Avec près de 730 000 utilisateurs, on en croise du monde sur Babelio. Pour que la communauté demeure, malgré son ampleur, un endroit convivial où l’échange est roi, nous avons décidé de vous donner la parole. En ce mois de février nous donnons la parole à Rabanne, inscrite assez récemment sur Babelio et déjà très active.

dav

Rencontre avec rabanne, inscrite depuis le 11 octobre 2015

Comment êtes-vous arrivée sur Babelio ?

J’ai connu l’existence de Babelio par le biais de mon travail, mais je ne l’ai réellement découvert qu’en septembre 2015, en inscrivant nos classes de seconde à un défi lecture. Avec ma collègue, nous avons alors créé un compte pour le CDI du lycée et, après le défi, nous avons continué d’alimenter notre bibliothèque et de retranscrire les critiques des élèves comme celles des enseignants.

Je me suis vraiment prise au jeu, appréciant l’interface et les multiples fonctionnalités du site. Naturellement, j’ai voulu me créer un compte personnel… Et c’était parti pour l’aventure Babelio !

Vous êtes inscrite sur le site depuis fin 2015, et comptabilisez déjà sur votre compte près de 900 critiques et 1300 citations, ce qui est assez impressionnant ! Combien de temps passez-vous sur Babelio chaque semaine ? Quel usage en faites-vous ?

Je crois qu’il y a sûrement plus « impressionnant » que mon profil (rires) ! Déjà, noter que plus d’un tiers de ces critiques concernent des livres lus bien avant d’arriver sur le site…

Chacun sait que Babelio c’est carrément ad-dic-tif, surtout au temps de la découverte ! (« Que celui qui n’a jamais péché me jette la première pierre »…). Le concept fait que l’on ne décroche jamais réellement : une recherche sur la date de sortie d’un roman ou sur la bio d’un auteur ; une lecture en cours ou une critique à lire/écrire ; des livres à noter dans son pense-bête, etc. etc. Et puis, surtout, il y a le partage et l’émulation entre lecteurs qui donne toute sa raison d’être à Babelio, n’est-ce pas ? Et comme je suis bavarde, ça tombe bien (veuillez me pardonner d’avance) !

Mon expérience personnelle ? Une fréquentation quasi-quotidienne durant la première année, puis plus ou moins espacée selon que je suis en repos, en week-end, en vacances… Aujourd’hui, je n’en fais pas un drame si je ne consulte pas mon « fil d’actualités » pendant 3-4 jours, ou si je ne publie une citation ou une critique qu’au bout de 5 ou 10 jours !

FB_IMG_1541183377419Mais c’est impossible à « comptabiliser » en réalité, cela reste inhérent à nos disponibilités, nos goûts, nos besoins, notre humeur… D’où le choix personnel d’une liste d’amis raisonnable et d’avoir spécifiquement paramétré mon compte (ex : suivre uniquement les critiques et citations de mes amis).

Sinon, je consulte davantage Babelio sur mon smartphone que sur l’ordinateur. Mon usage est autant professionnel que personnel, mais j’adopte alors une approche assez différente du site (beaucoup plus spontanée et ludique dans mon usage personnel).

Quel(s) genre(s) contient votre bibliothèque ? Vous semblez avoir des goûts assez éclectiques…

Oui, hormis le théâtre, le développement personnel, les thrillers et la SF, je lis un peu de tout… Mais peut-être davantage de littérature contemporaine aujourd’hui.

Ma préférence va vers tout ce qui touche à l’humanité, la femme, la société, l’histoire, le témoignage, la jeunesse (mon métier, encore), la psychologie (mais pas trop de psychanalyse ni de philosophie !).

Par ailleurs, ma bibliothèque s’est enrichie de bandes dessinées et de mangas, et je commence à l’étoffer de quelques romans policiers, de littérature étrangère, dont japonaise et coréenne (tout récemment).

Pouvez-vous commenter en quelques mots vos choix de « Livres pour une île déserte » ? Est-ce qu’ils reflètent ce que vous aimez lire à longueur d’année, ou bien est-ce des coups de cœur plus « isolés » ?

Oui, ils reflètent pour chacun mes goûts littéraires. Ce sont, également, des coups de cœurs isolés et mémorables.

Sur une « île déserte », on est censé être tout seul (et avec soi-même !), avoir tout le temps et l’espace devant soi… Il s’agit donc de choix de livres plus ou moins introspectifs, que je pourrais relire et relire, inlassablement, tout en les redécouvrant à chaque fois (!).

dav

Quelle est votre première grande découverte littéraire ?

Tout dépend de l’âge et où se situe le degré de la « découverte » ?… Mais si je remonte à ma tendre jeunesse, ce fut vers 10-11 ans : Mon bel oranger de José Mauro de Vasconcelos. Premier roman coup-de-poing et infiniment poétique ; première fois que je pleurais tout en lisant !

Quel est le plus beau livre que vous ayez découvert sur Babelio ?

Le terme « beau » reste assez subjectif et, encore, il y en a plus d’un !… Mais celui découvert grâce à mes amis babéliotes, et qui m’aura littéralement happée, comme par un film : Nous rêvions juste de liberté de Henri Loevenbruck.

Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?

Pareil, il y en a plus d’un… Peut-être alors l’un de mes favoris : Vent d’est, vent d’ouest de Pearl Buck.

Quel livre avez-vous honte de n’avoir pas lu ?

A la recherche du temps perdu de Marcel Proust (tenté plusieurs fois, abandonné à chaque fois, mais je ne désespère pas !).

9782253111436

Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?

Ma perle rare : Séraphin Verre de Christian Pernath (deux critiques sur Babelio, dont la mienne).

Tablette, liseuse ou papier ?

Le bon vieux livre en « 2D » aura toujours ma préférence ! L’objet, les pages qui se tournent, sur lesquelles on revient, l’odeur. Irremplaçable.

J’ai déjà lu quelques ouvrages sur la liseuse de ma fille. L’aspect positif que je lui concède est son espace pratique de stockage. J’adhère moins en matière de confort de lecture.

Sinon, je ne fustige aucunement la pratique de la lecture numérique, souvent bien secourable pour les personnes/élèves en difficulté (déficients visuels, dyslexiques, dysorthographiques, etc.).

IMG_20180508_164400

Quel est votre endroit préféré pour lire ?

Le soir : bien calée dans mon lit, sous un gros édredon…

La journée : si je le peux, de préférence allongée sur un transat, les gambettes au soleil !!

Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?

Antoine de Saint-Exupéry : « Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis. » Issu de son roman inachevé Citadelle (publication posthume, 1948)

dav

Quelle sera votre prochaine lecture ? Comment l’avez-vous choisie ?

Rêves oubliés de Léonor de Récondo.

Je l’ai choisi lors d’une rencontre toute récente avec l’auteure, dans une librairie de ma région ! (J’avais lu deux de ses romans, mais pas encore son deuxième.)

D’après vous, qu’est-ce qu’une bonne critique de lecteur sur Babelio ?

D’après moi, il n’y a pas de « bonne » ou de « mauvaise » critique en soi, mais il y a des critiques plus intéressantes, attrayantes, que d’autres… J’apprécie les avis, les retours de lecture qui me donnent envie de découvrir un livre que je ne connais pas. Et pour l’envie, c’est au ressenti personnel du lecteur que je me fie.

J’avoue apprécier une certaine concision et précision (genre de récit, thèmes abordés, intention de l’auteur). J’aime que les critiques soient un tant soit peu étayées et argumentées, mais pas sur des kilomètres non plus… Que cela ne verse pas dans une analyse alambiquée du texte, et qu’on y perde finalement son latin ! Totalement rédhibitoire, bien sûr, le résumé (« spoil ») complet du livre chroniqué !

Une anecdote particulière en rapport avec Babelio ?

Il y en a évidemment des tas !… Telles de jolies rencontres avec mes amis lecteurs, de belles affinités livresques, de riches discussions, de nombreux moments complices, quelques échanges de livres, de surprenantes et inoubliables découvertes littéraires…

Mais celle que je retiendrais dernièrement, donc en particulier, est l’unique rencontre réelle que j’ai faite d’un ami babéliote… Ou comment passer de « l ‘autre côté du miroir », avec un soupçon d’appréhension et un brin d’intimidation , puis avec beaucoup plus de naturel, dès lors que l’on se rejoint sur ce terrain qui nous réunit tous ici : la lecture !

dav

Pouvez-vous nous parler un peu de votre métier d’enseignante-documentaliste ? Est-ce que Babelio est un outil qui vous aide aussi dans votre profession ?

Ce métier a bien évolué à l’heure du numérique, ainsi que l’image d’Épinal que l’on peut encore s’en faire !…

Être « professeur-documentaliste » aujourd’hui requiert de multiples compétences (validées par un CAPES de Documentation depuis 1989) : l’accueil de la communauté éducative, l’animation et la gestion du centre documentaire de l’établissement (CDI), l’ouverture culturelle et, enfin, les missions pédagogiques spécifiques propres à l’EMI (Éducation aux médias et à l’information).

« La promotion de la lecture » fait partie intégrante de mes missions pédagogiques d’enseignante documentaliste, se situant précisément dans le domaine de l’ouverture culturelle… Alors oui, Babelio est devenu une ressource utile et un outil précieux dans ma pratique professionnelle au quotidien !!!

Merci à rabanne pour ses réponses !

73 réflexions sur “A la rencontre des membres Babelio (31)

  1. Bonsoir Rabanne, heureuse de vous découvrir un peu mieux, j’apprécie vos critiques et je suis admirative de la quantité de livres que vous avez chroniqués depuis 2015 !

  2. Un métier dont je n’ai pas eu connaissance lorsque j’étais collégienne, mais c’est si loin. Vous faites un très beau métier, et, mazette, que de chroniques… Je vais aller les renifler !

    • Je n’ai pas eu de prof-doc (on les appelait juste « documentaliste » à l’époque) au collège non plus… Juste au lycée et je crois que c’est ELLE qui m’a donné la vocation 😍

    • Merci pour vos passages… J’ignore si vous avez eu le bon « flair » en vous arrêtant sur mes billets. Nos avis semblent diverger, mais j’aime d’autant plus !! 😉😉

  3. J’ai déjà aperçu votre nom, mais je ne sais plus si j’ai lu certaines de vos critiques, ce qui serait impardonnable vu le nombre de celles-ci. Et à vrai dire je ne note pas les auteurs des chroniques puisque j’apprécie ce qui est dit, ou pas, sauf si bien sûr il s’agit de mes amis.
    Je suis impressionné par le nombre de livres lus, alors une question lisez-vous très vite et beaucoup ou est-ce une occupation à temps « plein »?
    Je suis également impressionné par vos bibliothèques et je vois que vous avez « Le prophète » de Khalil Gibran, en avez-vous fait la chronique? Savez-vous que cet auteur était un ami de Gertrude Bell, je l’ai appris en lisant récemment la biographie de cette femme extraordinaire.
    Bon je vais m’arrêter là, sinon quand je suis lancé j’ai du mal à m’arrêter et cela pourrait manquer de savoir-vivre.
    A très bientôt,

    • Merci de votre intérêt MARCUS36… Rien à « pardonner ». Chaque profil vaut son pesant d’or, je présume, sur Babelio ou ailleurs…
      Euh, serait-ce une seconde interview ?! 🤔 😀
      Non, je lis pas plus vite que d’autres, en moyenne un livre, voire deux, par semaine (j’y inclus mes lectures pro)… Ne calcule rien… Savoure juste l’instant.
      Quant au Prophète, je m’y ressource souvent. Ma chronique est des plus modestes. LUI suffit (!). Je ne connais pas Gertrude. Une lacune à combler, on dirait !! ☺️

      • Effectivement, désolé ce n’était pas une seconde interview mais ma propre curiosité. Le même rythme que moi, alors je ne dois pas calculer non plus apparemment😉.
        Je ne peux que vous encourager à découvrir la « reine du désert ».
        Merci de votre réponse.

  4. Babelio c’est aussi exposer nos différences littéraires, les défendre et surtout partager une passion commune. Belle interview.

    • Je reste assez « transparente » à travers mes critiques… Là, j’ai seulement rajouté quelques détails en plus ! Merci de m’avoir lue, ValerieLacaille 🙂

  5. Ravie Anne de découvrir cet interview de toi…tes ressentis sur cette communauté de partages que représente Babelio , personnellement et pour ton métier passionnant de professeur-documentaliste… Et puis Merci… pour ce nouveau « trésor méconnu » que tu cites, que je découvre grâce à toi ! Excellente journée à toi, entre tes élèves et les Livres !!!

    • Merci beaucoup, Françoise !! J’espère que Séraphin Verre te plaira autant qu’à moi…
      Oui, je fais un métier plutôt plaisant 😉
      Excellente journée à toi aussi et à te lire bientôt.

    • C’est marrant, je me disais que t’allais commenter un truc comme ça !! 😆. La prochaine fois, je te réexpliquerai…. 🙄

  6. J’apprécie toujours autant ces portraits de lecteurs, surtout lorsqu’il s’agit de personnes que je vois régulièrement sur Babelio et dont j’apprécie les billets. 🙂

    Merci Rabanne pour cette découverte de Séraphin verre. Je ne connaissais pas du tout ni le titre ni l’auteur mais ton billet donne vraiment envie de se lancer !

    A bientôt sans doute, au détour d’une critique.

    Sophie alias dedanso

    • Oui, on est tout un petit monde à se croiser, via les critiques et les commentaires… 😉. Merci, dedanso, pour ta confiance. Séraphin est un lumineux et inoubliable personnage !!

  7. Très chouettes, ces rencontres avec les Babélionautes ! Merci pour votre enthousiasme communicatif pour les livres et à bientôt sur Babelio ! Isabelle (alias l’île aux trésors)

  8. Bonjour Anne ! Après avoir lu quasiment toutes tes critiques, je viens d’avoir la chance de découvrir une synthèse de tes coups de cœur. Félicitations pour la présentation. Cela a dû te donner pas mal de travail. Ton local de travail est vraiment accueillant.

  9. On se connaît déjà Anne car j’ai eu le plaisir de lire quasiment toutes tes critiques depuis 2015.Très belle présentation et beaucoup de travail pour l’entretien que tu nous livres. Je retiens « Séraphin Verre » et je relirais bien « Vent d’est, vent d’ouest ».
    « Mon bel oranger » a eu son succès dans mes classes dans les années 90.
    A bientôt pour nos appréciations régulières.

    • Mais bien sûr qu’on se connaît, Geneviève, et qu’on s’apprécie mutuellement !! 😊
      Je me repose sur ton expérience professionnelle rassurante, et m’aperçois d’ailleurs que j’ai un certain nombre d’amis enseignants, en activité ou à la retraite…😉
      Merci beaucoup de ta fidélité et de ta bienveillance !! À bientôt de te lire..

  10. Anne, je n’ai pas encore lu toutes tes critiques, mais c’est toujours une joie renouvelée de te lire et de te découvrir en premier page de Babelio !
    A bientôt,
    1967fleurs

    • Oh, merci Marie, car tes commentaires délicats me touchent à chaque fois ! (avec ce point commun entre mamans, qui est le nôtre…)
      Ce n’est pas une obligation de lire « toutes » mes critiques, rassure-toi !!! 😅
      À te lire également…

  11. Je te reconnais.bien dans cet interview… sensible et humaine, tu es des amis dont les avis me sont les plus incitatifs (dommage que je ne puisses suivre ton rythme). Ce fut un plaisir d’en savoir un petit peu plus sur toi, merci à Babelio pour cela et à Gill pour l’avoir signalée dans un commentaire.;-)

    • Tu vas me faire rougir, Juju !! 😉
      Merci beaucoup à toi… Tu deviens une sacrée référence avec ta « Bibiothèque » sur les réseaux sociaux !

  12. Etant donné que nous discutons beaucoup ensemble, je n’ai pas appris grand-chose sur toi, Anne 😉 Il n’empêche que j’ai aimé lire tes réponses sincères et fraîches. Cette interview te ressemble vraiment 🙂

    • Voilà, c’est ça, Caroline… Tu commences à bien me « connaître » maintenant ! 😉
      Tu fais partie de cette poignée de personnes avec lesquelles il m’a été naturel de partager un peu plus que des critiques… 😉
      Je tiens toujours à ce petit comité d’amis. Ça ne me ressemble pas du tout de « papillonner »……

  13. Oh, quelle jolie rencontre/interview de Babélio avec une amie dont j’apprécie la présence active et les commentaires éclairés ici-même, merci Babélio… Et Anne surtout 🙂

  14. coucou Anne
    merci pour ce partage! cela fait plaisir de te connaître encore un peu plus!
    je n’ai toujours pas lu « mon bel oranger »

    j’ai failli passer à côté de ton interview car je passe moins de temps sur l’ordinateur et donc sur mon site préféré depuis mon intervention…
    beau week-end à toi

  15. Un petit bonjour en passant !
    Comme je le pensais, une bibliothèque certes bien rangée, mais bordélique… ah, non c’est éclectique le joli mot.
    Et sinon, prof-doc que tu dis…
    « Ah, la dame du CDI vous voulez dire… »
    Ma collègue « concernée » le prend mal quand les élèves disent ça, mais moi, je trouve ça joli : cela me fait penser à la dame du lac…

    • Meeva, je reconnais ta franchise et ton humour… Oui, ma bibliothèque ça un peu le « bordel » qu’il y a dans ma tête ! Veux découvrir, me nourrir, me détendre, apprendre…à travers les livres.
      J’entends beaucoup plus aujourd’hui : « la prof du CDI » ou, par derrière, « la meuf du CDI ». Rien ne me vexe, sauf si on nomme le CDI « bibliothèque »…

  16. Superbe ton portrait, Anne, je reconnais là le peu que je devine au travers des critiques intéressantes et sincères que tu rédiges, qui nous donnent souvent envie de lire les livres, malgré nos PAL qui n’en peuvent plus de monter ! Bonne continuation à toi ! Amicalement, Cathy

    • PAL infinie… Profils bigarrés… La magie de Babelio…! Merci, Cathy, pour ce commentaire sincère et chaleureux 😊.

  17. Coucou Rabanne, ma fille cadette qui travaille à Paris à suivi des cours intensifs pendant deux ans après son boulot et les vacances, elle a ainsi le diplôme de documentaliste, elle est diplômée de l’Université Libre de Bruxelles nous sommes Belges, licenciée en psychologie. Elle a fait ce complément d’études pour le cas où sont boulot actuel ne lui conviendrait plus.

    • En Belgique, ça doit être un peu différent, mais certainement pour les mêmes missions…
      Bon courage à elle !!

      En France, c’est Bac +5 : préparation en université d’un Master MEEF (métiers de l’enseignement) en SIC (sciences de l’informatique et de la communication) ou en information-documentation.

      Ensuite pour enseigner, il fait passer le concours externe (CAPES de Documentation) ou interne (CAPES interne) dès que l’on a 3 ans d’ancienneté… C’est l’interne que j’ai passé et obtenu l’an dernier 😉
      Je suis donc dans mon année de validation (pour être professeure certifiée de Documentation).
      Voilà, vous saurez tout !!

    • NB : Mon parcours avant le concours
      Un Master d’histoire (maîtrise à l’époque), formation d’un an en IUFM en Documentation (pas réussi le concours externe, très difficile à obtenir) , postulé dans le Privé en sortant de mes études et travaillé deux ans comme Maître auxiliaire. (2 enfants entre temps)
      Puis j’ai pris un long congé parental pour élever mes 2 autres petits (dont l’un plus « fragile » ) et repris le travail qu’à 40 ans et retenté (courageusement) le concours interne (écrit de 5h, dossier professionnel et oral de deux heures)
      Heureuse de m’être accrochée (ma vocation depuis toujours !). Certifiée… c’est un emploi assuré, une reconnaissance méritée, un meilleur salaire 😊

  18. Hello Anne,
    Je te connais mieux maintenant et c’est un plaisir. Les réponses au questionnaire rejoignent celles que j’aurai pu donner.
    Je t’embrasse 🙂

  19. Cet interview reflète bien ton profil Anne. Seras tu surprise dis je te dis que je n ai pas appris beaucoup de nouveautés? Nos nombreux échanges m ont permis de te découvrir au fil des mois. Sacré lectrice Anne. Sacré personnalité !
    Ne change rien surtout.
    A bientôt

    • Merci Joëlle pour ton retour ! ☺️
      Je savais que mes amis n’en apprendraient pas tant que ça avec cette mise en lumière 😉
      Je ne comptais pas changer, je ne compte toujours pas !!
      Amitiés et à te lire toujours avec grand plaisir…

  20. Euh! J’arrive un peu tard, je n’avais pas remarqué que tu avais été interviewée! Et je me devais d’ajouter un commentaire pour ma babeliote préférée ! 😘 Je retrouve bien ton enthousiasme, ta générosité dans cet échange ! Continue à nous enchanter de tes ressentis spontanés et justes. Bises amicales, Sabine.

  21. Ma chère Sabine, je te remercie beaucoup !! Je suis très heureuse de te compter parmi mes amies fidèles sur Babelio, d’échanger avec toi depuis le début, et de nos nombreux ressentis communs. :-))

Répondre à elireblog Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s