A la rencontre des membres de Babelio (13)

Avec 300 000 utilisateurs, on en croise du monde sur Babelio. Pour que la communauté demeure, malgré son ampleur, un endroit convivial où l’échange est à l’honneur, nous avons décidé de vous donner la parole. Puisqu’un lecteur n’est jamais las de conseils de lecture, voici le portrait livresque de l’un de nos lecteurs.

 

Rencontre avec Ninaalu, inscrit depuis le 03/05/2015

 

20170306_094337

Bibliothèque de Ninaalu

 

Comment êtes-vous arrivé sur Babelio ?

A force de chercher des idées de lecture et de tomber sur Babelio, j’ai fini par m’y inscrire. Mais je n’ai pas été très active tout de suite !  C’est lorsque j’ai créé mon petit blog littéraire l’été dernier que je suis devenue une participante régulière.

 

Quel(s) genre(s) contient votre bibliothèque ?

Enormément de romans avec une prédilection pour les auteurs anglophones, beaucoup de thrillers,  de la BD, des livres d’art et des essais féministes.

 

Vous lisez beaucoup de témoignages : qu’aimez-vous dans ce genre en particulier ?

J’en lis surtout en BD, je trouve que le roman graphique  est un format qui s’y prête particulièrement. Un énorme livre en N&B sur un sujet sérieux peut me rebuter, alors que l’alliance de l’image et du texte sert particulièrement les biographies et témoignages.

 

Quelle est votre première grande découverte littéraire ?

L’impertinence des personnages de La Comtesse de Ségur et les envies d’évasion de Jack London, deux choses qui me définissent bien.

 

bm_33090_1532990Quel est le plus beau livre que vous ayez découvert sur Babelio ?

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee, un vrai coup de cœur  que je conseille à toutes et à tous ! Un beau roman d’apprentissage, merveilleusement bien écrit, sur la tolérance.

 

 

 

51wkPLxqpTL._SX210_Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?

Harry Potter, les 7 tomes, souvent en commençant par le 4 ou 5  (moins enfantins), au moins une fois par an ! Ce qui rend ma mère assez folle, puisque je les relis uniquement chez mes parents. Une vraie #potterhead.

 

Quel livre avez-vous honte de n’avoir pas lu ?

Je n’ai lu aucun livre des Sœurs Brontë, je ne suis pas assez romantique, mais j’y pense de plus en plus, ayant beaucoup d’amatrices dans mon entourage.

 

5164jFyfgdL._SX195_

 

Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?

Pas complètement « méconnue », mais pour toutes les personnes qui pensent que la BD n’est pas de la vraie lecture, je conseille Habibi de Craig Tompson aux éditions Casterman, un vrai bijou de poésie sur la jeunesse de deux esclaves.

 

 

Tablette, liseuse ou papier ?

Papier d’abord, mais je suis convaincue de l’utilité des liseuses. C’est incontournable pour les éditeurs et auteurs, il faut proposer les livres en version papier et numérique. Le numérique ne tue pas le papier, c’est une offre complémentaire.

 

Quel est votre endroit préféré pour lire ? 

Dehors, sous le soleil exactement.

 

Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?

« Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l’horizon » de Jack London dans Martin Eden, une citation parfaite pour une bibliophile !

 

51DU8iYuy0L._SX210_Quel sera votre prochaine lecture ?

California Girls  de Simon Liberati aux éditions Grasset, j’en avais entendu beaucoup de bien  pendant la Rentrée littéraire de Septembre, et je trouve que cette immersion  dans la folie Manson est fascinante !

 

D’après vous qu’est-ce qu’une bonne critique de lecteur sur Babelio?

Une critique sincère qui va plus loin que « c’est de la merde » ou « c’est génial », quelque chose de constructif qui peut intéresser d’autres lecteurs.

 

Une anecdote particulière en rapport avec Babelio ? 

J’incite toutes les personnes inscrites à (essayer de) participer aux Masses critiques, cela permet de lire des livres qu’on aurait peut-être pas choisi  autrement, et c’est un très bon exercice de lecture et d’écriture  ! J’en ai d’ailleurs une en cours L’Autre Paris aux éditions Parigramme.

Merci à Ninaalu pour sa participation !

 

A la rencontre des membres de Babelio (12)

Avec 300 000 400 000 utilisateurs, on en croise du monde sur Babelio. Pour que la communauté demeure, malgré son ampleur, un endroit convivial où l’échange est à l’honneur, nous avons décidé de vous donner la parole. Puisqu’un lecteur n’est jamais las de conseils de lecture, voici le portrait livresque de l’un de nos lecteurs.

Rencontre avec Cronos, inscrit depuis le 24/05/2013.

 

Les bibliothèques de Cronos 

Comment êtes-vous arrivé sur Babelio ?

A la base je cherchais un logiciel pour pouvoir classer mes lectures et faire une fiche pour chaque. J’ai finalement opté pour une inscription sur Babelio dès que j’ai vu le forum.

 

Quel(s) genre(s) contient votre bibliothèque ?

Bonne question ! Je pense avoir un peu de tout, j’aime varier mes lectures, principalement depuis le premier défis Multi-challenges alors qu’avant j’étais surtout fan de policier-thriller. Ne lire qu’un genre est devenu quasi impensable.

 

Vous lisez beaucoup de romans classiques: qu’aimez-vous dans ce genre en particulier ?

Oui en ce moment je lis beaucoup de classiques, surtout grâce à des défis lancés sur le forum (BBC, Top 100). Ce que j’aime le plus dedans, c’est qu’ils sont souvent le début d’un genre nouveau, ils marquent une époque, les références dans la culture actuelle sont nombreuses et qu’ils sont très rarement de mauvaise qualité.

 

Quelle est votre première grande découverte littéraire ?

51h8fx6rd2l-_sx341_bo1204203200_Lulu chez les zog-zog de Daniel Beau… Oui ce n’est pas de la grande littérature mais il fut le premier livre que j’ai lu seul comme un grand. A la fin de cette lecteur j’ai eu un fort sentiment d’accomplissement et depuis, à chaque fois que je termine un livre, j’ai cet apaisement, ce calme intérieur.

 

 

 

 

51o2dykoel-_sx195_Quel est le plus beau livre que vous ayez découvert sur Babelio ?

Le premier est Histoire illustré de l’horreur de Stephen Jones (édition Le pré aux clercs), qui j’ai obtenu lors d’une masse critique. Un véritable livre d’art, une anthologie de l’horreur dans la culture populaire !

 

 

9782226189547-j.jpgJe triche aussi en citant un second livre, L’étrange vie de Nobody Owens par Neil Gaiman. Je suis devenu totalement fan des différentes œuvres de cet auteur, au point d’avoir prévu un prochain rayon pour tous ses écrits. Un gros merci à la personne qui a proposée ce livre lors de la lecture commune de janvier 2014.

 

 

 

 

51wkplxqptl-_sx210_Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?

Harry Potter à l’école des sorciers de J.K. Rowling. On devait le lire en 6ème lors des cours de français et anglais. Il est arrivé à un moment de ma vie où la lecture ne m’attirait plus, une période difficile également. Sans entrer dans les détails, ce livre était le préféré de mon meilleur ami, décédé suite à une maladie. J’ai grandis avec Harry, Ron et Hermione, ou plutôt, on a grandi ensemble, ils ont eu des moments difficiles quand j’en ai eu, ils m’ont accompagné jusqu’au lycée et encore aujourd’hui, quand je suis malade ou en panne de lecture, c’est toujours ce même vieux livre à la couverture cornée et aux pages volantes. Pour rien au monde je ne m’en séparerait.

 

Quel livre avez-vous honte de n’avoir pas lu ?

… Bon, il est temps de l’avouer… Je n’ai jamais lu Le petit prince d’Antoine de Saint-Exupéry ! Mais, j’ai promis de le lire à la fille d’une amie pour son anniversaire.

 

voyage-d-une-parisienne-a-lhaaQuelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?

Autant pour le récit que pour la femme : Voyage d’une parisienne à Lhassa d’Alexandra David-Néel. Elle est exceptionnelle et provoque en moi une fascination depuis plusieurs années. Elle va tout tenter pendant 8 mois pour entrer dans la capitale du Tibet, et y arriver. Je la vois vraiment comme une super héroïne que rien ni personne n’arrête.

 

Tablette, liseuse ou papier ?

Papier. Je tente un peu la lecture numérique mais je mets beaucoup plus de temps pour lire une page, je trouve ça moins pratique pour la lecture mais mes bibliothèques ne sont pas cet avis. Je pense comme beaucoup, ce qui me plaît c’est sentir l’objet sous mes doigts, l’odeur du livre, son vécu.

 

c1-musees6292Quel est votre endroit préféré pour lire ?

Dans la petite cour du Musée des beaux-arts de Lyon. Les murs épais de l’abbaye empêchent le vacarme de la ville de s’introduire jusqu’à mes oreilles. J’aime aussi lire au Parc de la tête d’or, il y a pleins d’endroits calmes. Pour de question pratique je lis surtout dans un gros fauteuil chez moi.

 

Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?

Une seule ?! Bon, même si j’aime beaucoup celles de Mark Twain, je choisis celle de George Eliot :

« Il n’est jamais trop tard pour devenir ce que l’on aurait pu être. »

 

cvt_lappetit-des-ombres_7138Quelle sera votre prochaine lecture ?

En dehors des lectures pour mes challenges en cours ce sera (et je pioche à l’instant) : L’appétit des ombres d’Olivier Saraja.

 

 

 

D’après vous, qu’est-ce qu’une bonne critique de lecteur sur Babelio ?

Une critique qui m’indique si je vais aimer le livre ou non, que ne me donne pas trop de détails sur l’histoire mais m’indique les thèmes abordés. C’est très égoïste ce que je vais écrire mais j’écris mes critiques pour moi, pour me remémorer l’histoire ou les raisons pour lesquelles j’avais apprécié tel livre et détesté ce roman.

 

Une anecdote particulière en rapport avec Babelio ?

J’ai aussi envie d’avoir ce 100% de contribution ! Et enfin participer au pique-nique Babelio. Sinon c’est énormément de découvertes, de motivation pour vaincre ma pile à lire et d’échanges sur les forums.

 

Merci à Cronos pour cet échange et ces conseils de lecture !

 

N’hésitez surtout pas à vous manifester dans les commentaires, si vous aussi vous souhaitez devenir lecteur du mois.

 

 

A la rencontre des membres de Babelio (11)

Avec 300 000 400 000 utilisateurs, on en croise du monde sur Babelio. Pour que la communauté demeure, malgré son ampleur, un endroit convivial où l’échange est à l’honneur, nous avons décidé de vous donner la parole. Puisqu’un lecteur n’est jamais las de conseils de lecture, voici le portrait livresque de l’un de nos lecteurs.

Rencontre avec LiliGalipette, inscrit depuis le 13/05/2009.

biblili

Les bibliothèques papier et virtuelle de Lili_Galipette

 

Comment êtes-vous arrivée sur Babelio ?

Je n’en ai plus aucune idée. 2009, ça remonte un peu ! Peut-être par hasard, plus probablement via un blog littéraire.

 

Quel(s) genre(s) contient votre bibliothèque ?

Tous les genres, à l’exception du polar/thriller : allergie totale ! Et très peu de mangas : ça m’intéresse, mais je pense qu’il me manque des codes et une certaine connaissance de l’aire asiatique pour comprendre vraiment ces œuvres. Manger des sushis, ça ne suffit pas !

Sinon, je touche à tout avec bonheur et gourmandise : classique, contemporain, français, étranger, essai, bande dessinée, album jeunesse (si possible avec des lapins dedans !), science-fiction, horreur (surtout si c’est Stephen King), etc. Je lis aussi de la poésie, mais je ne chronique pas ces ouvrages sur Babelio : la poésie, ça relève de l’intime et il est assez vain de vouloir en faire une critique.

 

Vous lisez beaucoup de romans classiques: qu’aimez-vous dans ce genre en particulier ?

6217_361922Les classiques, de l’Antiquité au 20e siècle, ne sont pas des machins poussiéreux écrits uniquement pour faire bailler les élèves au collège et au lycée, promis ! Ils reprennent et développent, voire inventent les motifs littéraires en réécrivant les mythes antiques et religieux, tout en nous offrant des éclairages et des pistes de réflexion ou de compréhension de notre époque. Et tout ça me passionne, déformation universitaire après la khâgne et la licence de lettres ! J’ai une préférence un peu plus marquée pour les classiques du 19e siècle qui sont très accessibles, n’en déplaise aux râleurs, et traitent de sujets souvent étonnamment proches des problématiques contemporaines. Lisez L’argent d’Émile Zola et osez me dire que Bernard Madoff est le plus grand filou du monde de la finance ! Les classiques nous montrent que l’histoire se répète toujours, en mieux ou en moins bien.

 

Quelle est votre première grande découverte littéraire ?

Tristan et Iseult, lu vers 6 ou 7 ans. Oui, c’est un peu jeune, mais après tout, il n’y a pas d’âge pour goûter aux bonnes choses !

 

Quel est le plus beau livre que vous ayez découvert sur Babelio ?

419kangckql-_sx195_Il y en a tant !!! Disons La France steampunk : 1871, la grande machine que j’ai reçu grâce à une opération Masse critique. Le mouvement Steampunk me fascine : l’alliance entre mon cher 19e siècle et la science-fiction fonctionne très bien dans ce magnifique roman-album !
Et aussi le personnage de Lapingouin, également grâce à Masse critique : un petit bonhomme moitié pingouin par son papa et moitié lapin par sa maman, on n’a pas fait plus mignon ! Depuis que j’ai reçu le premier album, je complète ma collection pour avoir toute la série.41cfc3s6cml-_sx195_

 

Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?51fchh0p1ml-_sx195_

Sans aucun doute, Félicie la souris d’Enid Blyton quand j’étais toute petite et Madame Bovary à partir de 13 ans. Je pense que je l’ai relu au moins 4 fois.

 

cvt_le-maitre-et-marguerite_1494Quel livre avez-vous honte de n’avoir pas lu ?

C’est tout récent : Le maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov. Pourtant, il a tout pour me plaire : la Russie, une rencontre entre Ponce Pilate et Jésus, le diable et une histoire d’amour. Mais rien à faire, ça m’ennuie prodigieusement. J’ai abandonné au bout de 105 pages.

 

Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?

41u7z8id3l-_sx195_Ce serait Journal d’une femme adultère de Curt Leviant. L’histoire d’un trio amoureux entre deux amis et une femme mystérieuse, le tout saupoudré de beaucoup d’humour juif, de sensualité et de psychanalyse. C’est un pavé qui se mérite un peu, mais totalement jouissif !

 

Tablette, liseuse ou papier ?

Ma tablette est en fin de vie et s’allume 1 fois sur 5, donc non. Papier depuis toujours et pour toujours. Et je me suis remis à la liseuse en février dernier. Ma première était tombée en panne avant que j’aie le temps de vraiment l’apprivoiser. Ma nouvelle liseuse est parfaite : légère, pratique, facile d’emploi et avec une capacité de stockage épatante. J’alterne papier et liseuse en fonction de ce que je veux lire et des trajets : je suis très souvent dans les transports en commun et il faut bien dire qu’un roman de 1800 pages, ça se trimballe mieux en liseuse qu’en papier ! Et comme je ne peux pas pousser les murs de mon petit appartement, je bénis la lecture numérique qui me permet de stocker autre chose que des livres chez moi.

 

Quel est votre endroit préféré pour lire ?

Mon lit est l’endroit le plus confortable, mais je choisis le train. Lire dans le train, c’est magique ! Voyage deux en un, vers un ailleurs physique et un ailleurs intellectuel. Mais je lis partout, tout le temps, dans toutes les conditions. Debout sur un pied dans le métro à une heure de pointe, je sors ma liseuse !

 

Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?

J’en ai à peu près 12 carnets, vous avez la place pour ça ?

 

Quelle sera votre prochaine lecture ? Comment l’avez-vous choisie ?

41j3c6wvo5l-_sx195_Ce sera très certainement L’excellence de nos aînés d’Ivy Compton-Burnett. C’est publié chez Phébus : premier bon point. Ça parle d’aristocratie anglaise et de familles bizarres : deuxième bon point. Je dois le rendre à l’amie qui me l’a prêté : troisième bon point, et ça urge !

 

D’après vous, qu’est-ce qu’une bonne critique de lecteur sur Babelio ?

Une critique sincère. Peu importe qu’elle fasse 3 lignes ou 5 paragraphes, du moment que le lecteur essaie de transmettre son émotion. Et si possible, pas un simple résumé.

 

Une anecdote particulière en rapport avec Babelio ?

J’essaie désespérément d’atteindre le 100 % absolu de contribution sur mes livres. Mais il me manque une citation pour un livre que j’ai perdu et que je n’arrive pas à trouver d’occasion à un prix décent. Mais j’y arriverai !
Sinon, le plus important, grâce à Babelio, j’ai rencontré beaucoup de monde et certaines personnes sont devenues de vraies amies. Moralité : on vient pour les livres, on reste pour les hommes. C’est à ça que doit servir la littérature : à nous rapprocher.

 

Un grand merci à Lili_Galipette pour sa contribution ! Et une nouvelle fois, n’hésitez pas à vous manifester si vous souhaitez vous aussi devenir lecteur du mois !

A la rencontre des membres de Babelio (10)

Avec 300 000 utilisateurs, on en croise du monde sur Babelio. Pour que la communauté demeure, malgré son ampleur, un endroit convivial où l’échange est à l’honneur, nous avons décidé de vous donner la parole. Puisqu’un lecteur n’est jamais las de conseils de lecture, voici le portrait livresque de l’un de nos utilisateur.

 

Rencontre avec alex_jed, inscrite depuis le 28/06/2015.

10712844_627007524077121_3905543639241992268_n

La bibliothèque d’alex_jed

Comment êtes-vous arrivée sur Babelio ?

Je cherchais un site web qui me permettait de lister tous mes romans. En naviguant sur le site, j’ai aussi découvert que c’était une grande communauté. J’étais donc ravie de voir que je pourrai échanger avec des passionnés de lecture.

 

Quel(s) genre(s) contient votre bibliothèque ?

Au début, ma bibliothèque contenait surtout des thrillers. Mais depuis que j’ai découvert les 50 nuances de Grey, j’y ai ajouté beaucoup de livres de new romance. 50% thrillers, 50% new romance.

 

Vous lisez beaucoup de littérature young adult : qu’aimez-vous dans ce genre en particulier ?

Ce que j’aime avant tout dans ce style, c’est l’histoire d’amour qui est au centre du récit. Les auteurs écrivent sans tabous des scènes de la vie intime.

 

Quelle est votre première grande découverte littéraire ?

41dsaihoxll-_sx195_Ma première grande découverte, c’est le tout premier thriller que j’ai lu :

L’ombre de la chute de Mark Henshaw .

Un thriller bien gore qui raconte l’histoire de morceaux d’enfants, envoyés aux parents des victimes. Avec un deal, l’enfant est relâché si la maman se suicide. Ce roman mêle torture psychologique et physique. La recette exacte pour un super thriller.

 

Quel est le plus beau livre que vous ayez découvert sur Babelio ?

bm_cvt_les-sirenes-noires_6227Le plus beau livre que j’ai découvert grâce à Babelio c’est Les Sirènes Noires de Jean-Marc Souvira.

Ce livre est écrit par un homme de la police judiciaire. Il s’est servi de sa propre expérience pour écrire un thriller sur des meurtres d’albinos. Un inspecteur attachant mène l’enquête. Ce roman est bien écrit et est très percutant sachant qu’il s’agit d’une sombre réalité.

 

Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?

Je ne suis pas du genre à relire un livre. Mais si je devais relire un livre, ce serait After d’Anna Todd. C’est l’histoire de new romance qui m’a fait passer par de nombreux états, avec une histoire d’amour compliquée mais magnifique. Et c’est aussi grâce à cette saga que j’ai fait de supers rencontres.

 

Quel livre avez-vous honte de n’avoir pas lu ? (à côté de quel classique êtes-vous passé, envers et contre tous)

J’avoue que je n’ai lu aucun classique et c’est un peu la honte. Une lecture à me conseiller?

 

Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?

41xkrnhyosl-_sx195_Je souhaiterai faire connaître le livre de Sandrine Dos Santos, La gardienne de l’anneau. Il s’agit d’une trilogie qui est très bien écrite. Si vous aimez le monde des vampires, allez-y les yeux fermés.

 

Tablette, liseuse ou papier ?

Tablette ça jamais ! La luminosité n’est pas bonne pour les yeux et me donnerai facilement mal à la tête.

La liseuse est tellement pratique dans les transports en commun. Mais c’est vrai que le contact avec le papier est bien mieux.

 

Quel est votre endroit préféré pour lire ?

Je lis beaucoup dans les transports en commun mais j’aime aussi me poser sur mon canapé ou mon lit.

 

12909612_910946935683177_7311679778395805160_o

 

Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?

61ine8vxy5l-_sx195_Une citation qui m’a marquée est extrait du livre Lontano de Jean-Christophe Grangé

« – Hollande est un connard, une fiotte, une couille molle ! clamait Morvan. Bon dieu, mais quand est-ce qu’un président aura des burnes dans ce pays? […] – Il a jamais été foutu de faire tourner le PS et on lui donne les clés du pays? On s’attendait à quoi? Les Français sont des sales cons, et en un sens, ils ont ce qu’ils méritent ! »

 

Quel sera votre prochaine lecture ? Comment l’avez-vous choisie ?

cvt_hors-de-question_8749Ma prochaine lecture sera Hors de Contrôle de Georgia Caldera qui est la suite de Hors De Question que je lis en ce moment.

 

D’après vous qu’est-ce qu’une bonne critique de lecteur sur Babelio?

C’est une critique sans spoil, sans le résumé qui est en 4ème de couverture. La critique décrit les sentiments par lesquels le lecteur est passé et si le lecteur a apprécié sa lecture.

 

Une anecdote particulière en rapport avec Babelio ? 

Je remercie Babelio grâce à qui j’ai passé de bons moments grâce aux rencontres. L’ambiance lors de ces rencontres était très bonne avec une équipe Babelio au top (boissons et amuses bouches offerts).

 

Un grand merci à alex_jed pour sa participation !

A la rencontre des membres de Babelio (9)

Avec 300 000 utilisateurs, on en croise du monde sur Babelio. Pour que la communauté demeure, malgré son ampleur, un endroit convivial où l’échange est à l’honneur, nous avons décidé de vous donner la parole. Puisqu’un lecteur n’est jamais las de conseils de lecture, voici le portrait livresque de l’un de nos lecteurs.

Rencontre avec VertesCollines, inscrite depuis le 23/05/2013.

 

p1040004

 

Comment êtes-vous arrivée sur Babelio ?

Par hasard ?

Non.  Grâce au site de la Médiathèque départementale de prêt du Pas de Calais. Ce site utilise Babelio pour les critiques d’ouvrages. Je suis chargée de la culture et du tourisme, je m’occupe de deux médiathèques (petites médiathèques en milieu rural). Avec mes collègues nous cherchions des ouvrages sur le thème du développement durable et de l’énergie pour une future animation. Certains ouvrages étaient critiqués par Babelio et grâce à ces critiques nous avons choisi les ouvrages qui convenaient pour notre animation.

Peu après, je m’inscrivais sur Babelio. Au départ, c’était pour moi un défi d’écrire mes premières impressions sur mes aventures littéraires. Et puis Babelio me permet aussi d’assouvir une de mes passions : le partage et surtout le partage de mes lectures. J’adore lire les critiques et communiquer.

 

Quels genres contient votre bibliothèque ?

J’aime énormément la littérature régionale.

Mais j’ai d’autres sujets dans ma bibliothèque : les témoignages, l’histoire, les romans d’amour (désolé mais je suis une femme….), la littérature française.

Je lis depuis peu des policiers ou de la fantaisie, parfois un peu de science-fiction.

J’ai aussi quelques bandes dessinées comme Calvin et Hobb, Snoopy et Garfield. J’adore les réflexions philosophiques de ce petit garçon et de son tigre. En plus, je les lis en anglais….

Concernant l’histoire, je préfère la période après 1900, la première guerre mondiale et la seconde. J’aime les histoires s’inspirant de faits réels.

 

Vous lisez beaucoup de littérature régionale : qu’aimez-vous dans ce genre en particulier ?

 

livreenvente072

J’aime les romans dits du terroir.

C’est Claude Michelet le premier avec Les Grives aux Loups qui m’a attiré vers ce genre de littérature. J’avais vu la saga à la télévision. Le livre a suivi. J’ai lu tous les tomes en un été (avec d’autres livres bien sûr…)

J’aime ces histoires de personnages ordinaires qui vivent dans des régions où l’on aimerait flâner. Je découvre des paysages, des atmosphères, des métiers d’antan.

Quels souvenirs de lecture !

M’imaginer dans une ferme au début du siècle, voir à travers les personnages l’histoire qui se déroule et qui influe sur leurs vies, voir leurs manières de réagir face aux progrès de la technologie.

Pour moi, un bon roman du terroir :

  • Une histoire plausible sans anachronismes en lien avec l’Histoire
  • Des personnages attachants qui évoluent durant le roman (en bien ou en mal)
  • Des lieux magiques, des paysages à vous couper le souffle, des endroits où vous voudriez aller flâner. Cela demande des descriptions mais pas longues. En deux ou trois phrases, j’imagine très bien le village, son ambiance, les champs.
  • Apprendre, découvrir : un métier, une manière de pratiquer, une ambiance, le détail de certains progrès techniques….
  • Et une bonne fin ….

Mes auteurs préférés : Claude Michelet, mais aussi Christian Signol, Antonin Malroux, Robert Sabatier, Marie Gaston, Françoise Bourdin.

 

Quelle est votre première grande découverte littéraire ?

les-allumettes-suedoises-3990J’ai longtemps cherché avant de répondre à cette question.

Et en y réfléchissant, c’était avec Robert Sabatier : Les Allumettes Suédoises, Trois Sucettes à la menthe, Les Noisettes Sauvages, David et Olivier, Les Fillettes Chantantes.

Je me rappelle avoir découvert ces livres par hasard dans la librairie en bas de la rue où nous achetions chaque semaine notre magazine télé. C’était l’été et je n’avais plus rien à lire. Je l’ai acheté en version poche. Trop vite lu. J’ai dévoré tous les tomes existants puis j’ai suivi la saga à chaque sortie de l’auteur.

L’histoire d’Olivier. Ce petit garçon orphelin.  De très bons souvenirs d’évasion dans le Cantal avec son grand-père. De beaux souvenirs de parcours avec lui dans Paris et Montmartre.

Ce sont des livres à relire.

 

Quel est le plus beau livre que vous ayez découvert sur Babelio ?

9782265115651M pour Mabel…. d’Helen MacDonald

M…pour Mabel. M….Pour magnifique….M ….Pour merveilleux.

C’est grâce à Masse Critique que j’ai découvert ce livre. Il m’a bouleversé. Je suis sortie de cette lecture enchantée.

Pourtant, au début, j’ai eu du mal mais je me suis accrochée. C’est une histoire simple mais la façon de la raconter vous bouleverse. Vous vivez avec elle cet apprentissage de la fauconnerie et du dressage d’un vautour. Cette jeune fille devient votre amie lointaine et parfois vous pensez à elle en tant que personne réelle avec qui vous pourriez parler. En plus, de magnifiques paysages en Ecosse et en Angleterre.

C’est un très, très beau roman.

Personnellement, je n’aurais pas acheté ce livre. Babelio a le sens de vous faire découvrir des livres que vous n’auriez même pas choisi dans une librairie ou une bibliothèque. Babelio m’a permis de faire cette découverte littéraire.

Et maintenant, je fais plus attention au petit faucon que je vois dans les champs. Ce sont des oiseaux merveilleux.

 

Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?

9782724202106-fr-300Sans aucun doute : Cécile Aubry Je n’avais pas pensé à toi

J’ai découvert ce livre dans le grenier de mon grand-père. Roman très romanesque mais avec des faits historiques (la seconde guerre mondiale). Et une ville magnifique Venise. J’avais dix-sept ans lorsque je l’ai lu pour la première fois et je crois l’avoir lu au moins 10-15 fois. C’est mon roman anti-blues.

Je trouve qu’il devrait être adapté à la télévision ou au cinéma.

 

Quel livre avez-vous honte de n’avoir pas lu ? 

Deux livres : Guerre et Paix de Tolstoï et Deux ans de Vacances de Jules Verne

Pour le premier, j’adore l’histoire (que j’ai vue plusieurs fois à la télévision) mais il y a trop de personnages, de lieux. Je m’y perds. J’avais même fabriqué des fiches….

Peut-être pour une retraite spirituelle, un emprisonnement ou un exil sur une île déserte.

Pour le deuxième, j’ai arrêté de lire Jules Verne car mon professeur de Français n’en pouvait plus de corriger des fiches de lecture avec cet auteur. Il voulait que l’on varie les plaisirs. Il avait raison mais ce roman est resté là….Je le lirais un jour promis.

 

Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?

Deux livres trop méconnus pour moi….

1507-1T’as une tâche pistache ! de  Jean-Luc Reichmann.

Magnifique plaidoirie pour la différence. Bouleversant ! Un homme sympathique. Un regard critique sur la télévision.

C’est le récit de sa vie avec sa tâche mais pas seulement car cet homme a une vie passionnante faite d’accidents (moto…), de rencontres. Mais il a surtout une passion : le public, son public d’abord d’Attention à la Marche puis des douze coups de midi. Et c’est désormais un homme complet devenu acteur avec Léo Mattei, brigade des mineurs. On apprend plein de choses sur cet animateur : il a une sœur sourde. Et cette surdité va lui révéler son génie pour transmettre ses propos à sa sœur. Quant à sa tâche, un angiome, au début, on a essayé de le faire disparaitre puis lorsque la surdité de sa sœur a été diagnostiquée on a fait ceux qui ne la voient plus. Il y a plus malheureux. Et pour la télévision, un peu de maquillage et puis un jour stop au maquillage. Des insultes à l’école il en a eu : « La tâche, au tableau » par ces professeurs, très pédagogues. Un formidable espoir pour tous ceux qui sont différents dans un monde où la normalité règne. Un beau témoignage aussi à la fin avec la rencontre d’un enfant souffrant du même angiome.

 

9782714452733Le Retour du Capitaine Emmet d’Elizabeth Speller

Pour ceux qui aiment la Grande Guerre et aussi qui ont apprécié un Long Dimanche de Fiançailles.

La Grande Guerre est bien finie, pourtant elle se poursuit. Nous sommes en 1921, à Londres. Laurence Bartram qui fut officier, ne sait comment redonner un sens à sa vie. Veuf à trente et un ans, son cœur est brise. Mais il reçoit la lettre de Mary, la sœur de son ami d’enfance John Emmett. Convaincue que son frère ne s’est pas suicide comme l’a prétendu l’enquête militaire, Mary lui demande son aide. Laurence, qui avait perdu de vue John depuis longtemps, se rend à Cambridge. C’est le début d’une histoire d’amour inattendue pour l’ancien officier, doublée d’une enquête vertigineuse. Il lui faut éclaircir le passé du capitaine Emmett et découvrir, a ses risques et périls, les secrets de l’armée britannique…

 

Tablette, liseuse ou papier ?

Papier….Quelle question !

Pourquoi ?

J’adore sentir sous mes doigts le papier. Je crois que je lis autant avec les mains qu’avec les yeux. Et puis, c’est plus pratique. Cela permet d’abord de revenir plus facilement en arrière quand il y a des complications ou que votre chat, vos enfants, votre mari, le téléphone, le voisin vous sortent de votre lecture….On place un « MarqueTaPage » et voilà on peut reprendre ensuite.

J’aime aussi les couvertures première et quatrième. Pour moi, elles font parmi prenantes du livre. Si la couverture me plait, le livre peut être choisi pour être lu….

 

Quel est votre endroit préféré pour lire ?

Je n’en ai aucun.

Je lis partout : lit, fauteuil du salon, de la véranda, attablée, en voiture (à l’arrêt bien sûr !), dans la rue, en attendant mes enfants, sur les gradins de la piscine d’Auchel (lorsque mon fils faisait de la natation), dans le train. ….

Lorsque je suis en vacances, j’aime m’installer dehors dans le jardin ou sur la terrasse. C’est peut-être un de mes endroits préférés pour lire : une terrasse, un thé, le silence, un bon fauteuil ou un bon transat et une espace agréable à regarder. Et un bon livre….

 

Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?

la_verite_sur_l_affaire_harry_quebertCitations de Joël Dicker La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert

« Le don de l’écriture est un don non parce que vous écrivez mais parce que vous pouvez donner du sens à votre vie. Les écrivains vivent la vie plus intensément que les autres. »

« Le premier chapitre est essentiel. Si les lecteurs ne l’aiment pas, ils ne liront pas le reste du livre. »

« Les livres sont comme la vie, Marcus. Ils ne se terminent jamais vraiment. »

 

 

Quel sera votre prochaine lecture ? Comment l’avez-vous choisie ?

Compliqué !

9782211093101Je suis passé de l’autre côté du miroir….J’écris….Et oui un lecteur peut se transformer en auteur. J’avoue que c’est un auteur et une célèbre série qui m’y ont poussé à écrire : « Castle » dont je suis fan. Mon premier roman « Une Série à Aimer » s’en inspire largement.  Mais j’ai appris qu’un roman ne se construit pas comme cela. Il faut chercher le plus possible à être plausible et cela implique des recherches….

Pour le second, j’ai décidé de m’attaquer à plus coriace :

Donc, je fais des recherches sur la Russie, les Cosaques, le Violoncelle, la seconde guerre mondiale….

Prochaine lecture : Tania Sollogoub Il y avait un garçon juste en dessous de chez nous et La Maison Russe.

 

Et pour plus tard Les Cosaques d’Hitler les derniers cavaliers de l’histoire d’Erich Kern et Pain Amer de Marie-Odile Ascher.

Et bien sûr le deuxième tome de la Bande dessinée Les Cosaques d’Hitler Chez Casterman de Lemaire.

 

D’après vous qu’est-ce qu’une bonne critique de lecteur sur Babelio?

Une critique qui donne envie de lire le livre sans trop dévoiler l’histoire, sans trop dévoiler l’intrigue. Une critique honnête : J’aime ou je n’aime pas….Mais aussi pourquoi on a aimé ou détesté….

Et surtout une critique objective sur l’histoire, son rythme, comment vous avez vécu votre lecture (parfois difficile au début, parfois au lieu d’un chapitre on abandonne, parfois on reprend le livre des années plus tard….), les personnages (s’ils sont sympathiques, si on peut s’y attacher comme on s’attache à un ami), le pays, le lieu de déroulement de l’histoire, ce que l’on attendait en lisant ce livre (parfois on en attendait rien mais il nous a beaucoup donné…) et si on le conseille et à qui on le conseille.

 

Une anecdote particulière en rapport avec Babelio ?

couv-aventures-surcoufIl y a quelques mois j’ai rencontré Surcouf, l’auteur. J’adore les chats. J’avais lu des histoires où les personnages étaient des chats mais sans plus….Surcouf m’a conseillé son ouvrage celui où son chat raconte sa propre histoire : Les Fantastiques Aventures de Surcouf de Christine Lacroix. J’ai lu et adoré. En plus, l’ouvrage était disponible sur France Loisirs. Ce livre tourne désormais dans mon cercle familial et amical. Avec Surcouf, je continue à communiquer et j’ai lu d’autres ouvrages conseillés.

Le dernier : Alfie Le Chat du bonheur de Rachel Wells.

Ce sont mes livres « détente ».