Babelio, un Etonnant Voyageur 2019

ev2019-affiche_4x3

Un festival qui s’interroge

C’est une année de doute pour le festival Etonnants Voyageurs qui se déroule du samedi 8 au lundi 10 juin à Saint-Malo. « Qu’est-ce qui nous arrive ? » se demande son fondateur Michel Le Bris. « Bouleversement de tous les équilibres mondiaux, guerre économique ouverte, effondrement de nos systèmes de représentation du monde, guerre déclarée de plus en plus ouvertement à nos valeurs fondamentales – démocratie, droits de l’Homme, laïcité – montée, partout, des régimes autoritaires, sinon des dictatures ; montée des intégrismes, fragmentation accélérée de la société, lente implosion d’une Europe dont nous savons […] qu’elle sera à réinventer dans la pire des tourmentes depuis sa création »… La liste des interrogations est longue. L’occasion pour les écrivains, photographes, aventuriers, philosophes, cinéastes, artistes et lecteurs de se réunir 3 jours durant et de réfléchir ensemble à l’état du monde.

Comme toujours, expositions, rencontres, dédicaces, films et masterclasses seront à l’honneur dans la cité malouine. L’aventure, ne sera pas dénuée de sens.

Retrouvez ici le programme complet du festival.

Les rencontres Babelio

41DylPcZq8L._SX195_.jpg

Les mondes d’Alan Lee.

A l’occasion de la sortie de La Chute de Gondolin, l’un des « trois grands contes du Premier Âge » écrit par J.R.R Tolkien et illustré par Alan Lee dans cette édition publiée en France chez Christian Bourgois, l’illustrateur anglais sera présent pour une rencontre inédite à Saint-Malo.
Nous évoquerons son travail d’illustrateur, de son rapport à l’oeuvre de J.R.R Tolkien, de son travail sur cette nouvelle publication (la dernière de la main de Christopher Tolkien ? ) mais aussi de son rapport aux mythologies nordiques.
Vous pouvez réviser avec notre interview d’Alan Lee publiée lors de la sortie de Beren et Luthen.

Rendez-vous samedi à 15h15 à la Maison de l’Imaginaire  

Leur vie est une aventure
louxor_bateau.jpg

Direction l’Egypte avec Robert Solé qui publie Les Méandres du Nil, les Indes orientales avec Olivier Truc (Le Cartographe des Indes Boréales), l’océan indien du XIXe siècle sous la houlette de Fabien Clauw (Le Pirate de L’Indien), et la (re)découverte des sources du Nil avec Mahi Grand & Olivia Burton (Un Anglais dans mon arbre).

Il sera question du transport épique de l’Obélisque de Louxor, de guerres de pirates dans un océan déchaîné, des enjeux de la cartographie en terre lapone mais aussi de grands explorateurs tels que Francis Richard Burton, Izko Detcheverry ou encore le redoutable capitaine Gilles Belmonte.

Rendez-vous samedi à 17h45 à l’Ecole Nationale Supérieure Maritime – Salle 2

Le Réveil des Sens

51EQV-R9FAL._SX195_.jpgL’aventure est plus intérieure, plus intime pour les personnages dont il sera question lors de cette rencontre. Face à une forêt sauvage à la fois amie et ennemie, face à une nature qui reprend le dessus sur l’homme et la femme ou face à un ogre qui ne laisse aucune parcelle de rêve à une jeune fille arrachée à sa famille, les sens peuvent s’éveiller, violemment, pour le meilleur et pour le pire.

Ce sera l’objet d’un bel entretien entre Franck Bouysse (Né d’aucune femme), Jamey Bradbury (Sauvage) et Christiane Vadnais (Faunes).
En guise de mise en bouche, nous vous proposons un entretien avec Franck Bouysse.

Retrouvez vos critiques

carton_presentations_editeurs_petit.jpg

Comme les années précédentes, vos critiques sont mises en avant lors du festival Étonnants Voyageurs. 126 critiques de lecteurs sont en effet à retrouver sur les stands des éditeurs. Arriverez-vous à retrouver votre critique ? Si c’est le cas, n’oubliez pas de nous avertir sur Twitter ou Instagram !

Quais du Polar 2019 : un vent nordique souffle sur Lyon

Du 29 au 31 mars 2019 se tiendra la quinzième édition de Quais du Polar, le festival dédié au « noir » sous toutes ses formes : littérature, cinéma, BD ou encore séries télé. Cette année, un vent glacial venu du nord va s’abattre sur la Capitale des Gaules puisque ce sont les auteurs nordiques qui seront particulièrement mis à l’honneur.

quais-du-polar-20181120103846.jpg

Un festival incontournable

QDP05_Affiche_40x60.jpg

Ils n’étaient probablement pas si nombreux, au cours de l’année 2005, à donner au tout frais festival Quais du Polar, une très longue durée de vie. Ils étaient 14 000 témoins – tout de même – à visiter alors les différents sites de la ville lyonnaise pour écouter quelques grands noms du polar. Il faut cependant une drôle d’alchimie pour réunir tous les ingrédients nécessaires à la survie de ce type de festival : une équipe ultra-motivée, un public de passionnés mais aussi de curieux, des auteurs investis, qu’ils soient archi-connus ou primo-romanciers, de nombreux bénévoles, beaucoup d’argent.

Une quinzaine d’années plus tard, impossible de remettre la main sur les sceptiques. De l’eau a passé sous le pont Lafayette et le succès toujours renouvelé du festival a convaincu à peu près tous les acteurs du noir et en particulier les lecteurs, toujours plus nombreux à assister aux conférences, aux projections et à faire dédicacer leurs livres. Ils étaient ainsi 90 000 en 2018. Le mot d’ordre est toujours le même : donner une visibilité à tous les registres du genre policier. Réalisateurs, écrivains, scénaristes, éditeurs et dessinateurs, tous les usual suspects du policier en somme, se retrouvent trois jours durant pour échanger entre eux et partager leur vision du genre avec le public.

Parmi les nombreuses traditions du festival, est remis chaque année le Prix des lecteurs « Quais du Polar ». Le premier lauréat fut DOA, que les lecteurs de Babelio connaissent bien pour avoir eu l’occasion de le rencontrer en 2015 et 2016 lors des sorties successives des deux tomes de son roman Puhktu et dont vous pouvez retrouver une interview ici pour son dernier livre en date, le très noir Lykaia.
En 2005, c’est pour son roman Les Fous d’avril qu’il obtint le prix. Quand on voit à quel point l’auteur est aujourd’hui devenu important dans le paysage littéraire, on se dit les jurés ont vu juste.

Ce fut l’année dernière le « sacre » de Gilda Piersanti pour son roman Illusion tragique. Nous avions d’ailleurs pu poser quelques questions à l’auteur à propos de ce roman.

Le festival est également l’occasion de visiter de nombreuses expositions et d’assister à plusieurs rencontres. Vous pouvez retrouver un retour sur l’édition 2015,  notre compte rendu de l’édition 2016, un recap vidéo de l’édition 2017 et un autre de l’édition 2018 !

L’édition 2019

Cette année, 116 auteurs de vingt nationalités différentes sont présents. Il y a ceux, très attendus, venus du Nord comme l’Islandais Ragnar Jónasson ou la Suédoise Viveca Sten mais aussi des auteurs venus du Nigéria comme Oyinkan Braithwaite, de Roumanie tel Bogdan Teodorescu ou d’Italie à l’image de Roberto Saviano qui vient parler de la suite de son roman Piranhas et sans doute aussi de son adaptation prochaine au cinéma. Parce que le registre n’a pas de frontières, le festival accueille également l’espagnol Arturo Pérez-Reverte pour parler de son nouveau ténébreux héro Falco.

Les Etats-Unis d’Amérique sont naturellement très bien représentés avec une délégation d’une dizaine d’auteurs parmi lesquels Ron Rash, Michael Connelly, mais aussi le réalisateur Brian de Palma présent cette année pour présenter Les serpents sont-ils nécessaires ? son premier roman co-écrit avec sa femme Susan Lehman, mais aussi pour évoquer son oeuvre cinématographique. Le (très beau) film Phantom of the paradise est ainsi projeté lors du festival. Les Français ne sont évidemment pas en reste avec la plupart des stars du genre qui répondent présent, et notamment le très populaire Olivier Norek qui présentera son nouveau roman Surface. Vous pouvez consulter la liste complète ici.

Vous pouvez retrouver la liste des rencontres et animations sur le site du festival. Toutes les rencontres et animations sont comme chaque année gratuites. 

Babelio sur les lieux du crime

Comme depuis quelques années, Babelio est partenaire du festival. Nous allons ainsi animer plusieurs rencontres et quiz. Et au delà de notre présence à Lyon, le polar est au cœur de notre mois de mars sur le site !

Les rencontres

Quand les auteurs nordiques s’emparent des séries

Rencontre avec Michael Hjorth, Hans Rosenfeldt et Kristina Ohlsonn : Bron, Wallander, Sthlm Reqviem : Pour des créations originales ou des adaptations, les séries TV nordiques font appel aux ressources créatives de la littérature noire. Quels rapports ces formes d’écriture entretiennent-elles ? Rencontre avec trois auteurs de créations emblématiques récentes.

Rendez-vous samedi 30 mars à 12h au Palais de la Bourse – Salle Jacquard.

 

Gangsters modernes : du banditisme d’hier aux malfrats d’aujourd’hui

Pascale Dietrich, Joseph Knox et Anders Roslund : Vols, recels, braquages, récupérations, évasions, petites frappes et gros bonnets restent des héros à la page. Les gangsters modernes ont changé de visage, mais leurs intentions restent les mêmes. Comment a évolué cette figure incontournable du polar ?

Rendez-vous dimanche 31 mars à 10h30 à l’Hôtel de Ville – Salon des Anciennes Archives

Les Quiz

Comme l’année dernière, on vous propose des sessions de quiz autour du polar ! Rendez-vous à l’Espace café (Hôtel de Ville — Rez-de-chaussée) pour tenter votre chance. Des cadeaux sont à gagner. Vous pouvez jouer seul ou en équipe.

Les sessions :

Vendredi 29 mars de 17h à 18h

Samedi 30 Mars de 12 h 00 à 16 h 00

Dimanche 31 Mars de 12h à 13h

 

Le polar sur Babelio

Pour fêter le polar, on vous propose en ce mois de mars de nombreuses activités autour du genre.

Le meilleur du polar nordique
Voici notre liste très subjective des 10 polars nordiques les plus incontournables de la littérature ! Ils ont beau se situer dans des pays froids, ils vous sont chaudement recommandés.

Et visionnez ici notre vidéo sur ce même thème :


 
Sherlock Holmes, toujours vivant
On vous propose de découvrir une sélection des meilleures variations et autres adaptations modernes des enquêtes de Sherlock Holmes. La liste est très resserrée mais vous pouvez nous en suggérer d’autres en commentaire.

La carte du polar
A venir sur Babelio, une carte du monde spéciale polar.

Toujours plus de listes
Vous ne connaissez rien au polar ? Vous cherchez des lectures dans un genre en particulier ? Il existe de nombreuses listes sur Babelio qui vous permettront de découvrir toute la richesse du genre.

Le Groupe Polar
Pour discuter du polar, demander des conseils ou tout simplement lire ensemble, il n’existe pas de meilleur endroit que le groupe Polar. Venez nous rejoindre !

A suivre…

Pour accompagner le festival, nous prévoyons d’ajouter régulièrement du contenu (notamment des interviews d’auteurs) autour du genre sur Babelio, mais aussi nos comptes Facebook, Twitter, Instagram & Youtube. Un vrai détective ne néglige aucune piste, alors restez attentifs !

La Foire du Livre de Bruxelles : flirter avec les mots.

Rendez-vous littéraire incontournable, La Foire du Livre de Bruxelles qui fête ses 50 ans cette année aura lieu du jeudi 14 février au dimanche 17 février 2019. Événement littéraire majeur en Belgique, le salon réunit chaque année, tous les acteurs du livre. Fervente défenderesse de la bibliodiversité, elle revendique cette année encore sa dimension internationale en proposant la richesse et la diversité des auteurs du monde entier. A l’occasion des 50 ans du festival, le salon s’interroge sur le futur avec un postulat : celui-ci sera pluriel.

Fdl-2019-affiche.png

Placé sous le thème « Nos futurs », le salon propose un focus sur les dystopies, le roman d’anticipation et autres récits post-apocalyptiques, qui, comme un miroir révélant notre reflet, nous renseignent sur nos sociétés et leurs évolutions historiques et technologiques. Dans un contexte de plus en plus alarmant et imprévisible, les littératures de genre s’établissent plus que jamais comme médium privilégié pour enrichir la réflexion.

Autour de ces spéculations romanesques, on pourra retrouver de nombreux auteurs français et anglo-saxons : Christina Dalcher, Sophie Divry, Jean Hegland, Johan Heliot, Katia Lanero Zamora, Damien Snyers, Antoine Wauters, Leni Zumas… Autant d’écrivains qui nous invitent à questionner les enjeux et les dérives d’une société en constante transformation.

Vous pouvez découvrir ici la totalité du programme ainsi que les auteurs invités.

Mise à l’honneur cette année, la littérature flamande est marquée par des auteurs qui ont su s’imposer grâce à une plume engagée et contemporaine. La Flandre sera l’invitée d’honneur de la Foire du Livre de Bruxelles 2019 avec une programmation dynamique et diversifiée qui entend créer un dialogue entre Belges néerlandophones et francophones autour de la passion des livres.

Une place privilégiée sera également accordée à la bande-dessinée, avec le Palais des Imaginaires qui propose des spectacles oniriques associant la bande dessinée aux nouvelles technologies, à la jeunesse au travers de multiples jeux et ateliers, ainsi qu’au polar et au roman noir en compagnie de Tim Willocks, tête d’affiche du salon cette année. La place de l’Europe sera également au cœur de nombreuses interrogations. Pour cette 49e édition, la Foire du Livre de Bruxelles porte un regard sur notre société grâce aux livres et nourrit la réflexion…

IMG_4079.JPG

Babelio à la Foire du Livre de Bruxelles


Bookdating Babelio

Cette année, nous vous proposons un événement inédit à la Foire du Livre de Bruxelles : un bookdating littéraire. Nous vous donnons rendez-vous le jeudi 14 février à 17h au Bar caché pour rencontrer votre prochain choc littéraire lors de notre Bookdating Babelio. Venez accompagné d’un livre que vous chérissez, d’une pépite littéraire estimée, et vous disposerez de quelques minutes pour le présenter à différents lecteurs et les convaincre de les lire.

Les participants qui auront su convaincre le plus de lecteurs de lire leur livre préféré repartiront avec des cadeaux offerts par Babelio et La Foire du Livre de Bruxelles.

Ne manquez pas de vous inscrire à notre Bookdating Babelio pour tomber amoureux de votre prochaine lecture : https://www.babelio.com/rencontre-bookdating-bruxelles

⇒ Le lien vers l’événement : https://flb.be/program/bookingdating-babelio/

IMG_4078.JPG

Rencontres Babelio

Cette année encore, nous animerons certaines rencontres et nous serions ravis de vous y retrouver :

Le roman graphique

Pour cette première rencontre, nous vous proposons une table ronde le vendredi 15 février à 17h30 au Palais des Imaginaires autour de trois romans célèbres adaptés en bande-dessinée. Retour sur ces succès éditoriaux qui démontrent que le roman graphique a le vent en poupe.

Parmi les romans célèbres adaptés en bande dessinée récemment, Futuropolis nous propose de mettre en perspective La perle, Profession du père et Le temps des sauvages, accompagné de lectures.

⇒ Le lien vers l’événement : https://flb.be/program/grande-session-speciale-rosinski-et-thorgal/

302548.jpg

Polar, la face obscure de l’Histoire

Vendredi 15 février à 19h à la Place de l’Europe, nous vous attendons pour échanger autour de Par-delà la pluie et Sous les décombres, deux thrillers historiques profondément ancrés dans les pays natals de leurs auteurs :

Salués par la critique et suivis par un public fidèle, l’Allemande Mechtild Borrmann – qui vient lancer son nouveau livre à la Foire ! – et l’Espagnol Víctor del Árbol allient dans leurs romans une narration puissante à la peinture des heures sombres de leurs pays respectifs, les ancrant quelque part entre la fresque historique et le roman choral.

⇒ Le lien vers l’événement: https://flb.be/program/le-roman-graphique/

Amélie Nothomb et Keiichiro Hirano : rencontre croisée

Rendez-vous pour une rencontre exceptionnelle entre Amélie Nothomb et Keiichiro Hirano, romancier japonais le samedi 16 février à 13h au Théâtre des Mots. L’occasion de revenir sur la première expérience professionnelle de l’auteure au Japon :

Amélie Nothomb évoque son dernier roman et revient avec l’auteur japonais Keiichiro Hirano, fin connaisseur de son oeuvre, sur son expérience nippone. Qu’ont en commun leur rapport respectif au pays du soleil levant et, peut-être, leurs sources d’inspiration ?

⇒ Le lien vers l’événement : https://flb.be/program/amelie-nothomb-et-keiichiro-hirano-rencontre-croisee/

Je vous souhaite d’être follement aimé

Nous vous attendons samedi 16 février à 14h à la Grande Place du Livre pour analyser l’amour ardent en littérature aux côtés de trois auteurs de la passion : Pauline Delabroy-Allard, auteure de Ça raconte Sarah, Sylvia Rozelier qui signe avec Douce, le roman de l’amour fou et Philippe Besson qui revient sur un amour de jeunesse Un Certain Paul Darrigrand

L’amour fou : cet état qui nous donne tout, puis qui nous reprend davantage encore. Trois romanciers tentent de cerner ce sujet inépuisable qu’est la passion amoureuse. Peindre ses contours, n’est-ce pas après tout la meilleure façon de rendre notre intime vérité ?

⇒ Le lien vers l’événement : https://flb.be/program/je-vous-souhaite-detre-follement-aime/

Grande session spéciale Thorgal

Enfin, à l’occasion de la sortie de l’ultime album de la série culte, une rétrospective sur Grzegorz Rosinski et son légendaire héros Thorgal vous sera proposée le samedi 16 février à 16h au Palais des Imaginaires.

Alors que le maître Grzegorz Rosinski a décidé de tirer sa révérence, le Palais des Imaginaires rendra hommage à cette légende de la BD en présentant une grande session sur le héros mythique qu’est devenu Thorgal.

⇒ Le lien vers l’événement : https://flb.be/program/grande-session-speciale-rosinski-et-thorgal/

Couv_348589

 

Le grand quiz Babelio

Testez vos connaissances littéraires grâce au quiz Babelio, le réseau social des lecteurs, dans un grand format exclusif. Une Babelio Box à gagner pour le vainqueur.

Les cartons Babelio.

Et comme lors des années précédentes, retrouvez des extraits de vos critiques sur les stands des éditeurs. Faites nous signe si vous voyez la vôtre 🙂

20190217_104457.jpg

⇒ Le lien vers l’événement: https://flb.be/program/le-grand-quiz-babelio/

 

Retrouvez notre vidéo qui regroupe 5 événements à ne surtout pas manquer cette année à la Foire du Livre de Bruxelles :

Nos futurs en question au Salon du livre et de la presse jeunesse

Du 28 novembre au 3 décembre 2018, la littérature et la presse jeunesse tiennent salon à Montreuil. L’occasion pour enfants, ados, jeunes adultes et adultes qui refusent ou non de grandir « d’interroger le dialogue entre passé, présent et futur dans les livres pour enfants ».

nosfuturssite.jpg

L’édition 2018

En quelques chiffres, le Salon du livre et de la presse jeunesse c’est plus de 250 créatrices et créateurs, près de 3000 signatures, des centaines de rencontres réparties sur 4 scènes (littéraire, BD, vocale et décodage), et une grande exposition « pour explorer, transformer, initier, composer et lire nos futurs à travers les œuvres réalisées par plus d’une cinquantaine d’artistes » comme, ci-dessous, cette illustration issue de L’Étrange cas du Dr Jekyll et Mr Hyde par Maurizio A.C. Quarello (Sarbacane).

2

Vous pouvez retrouver le programme complet sur le site du salon.

No(s) futur(s)

Le fil rouge, cette année, c’est donc la thématique « Nos futurs » qui sera interrogée, questionnée par l’ensemble des auteurs, illustrateurs, créateurs et visiteurs du salon que ce soit à travers l’exposition ou les rencontres et tables rondes.

3
« Quand j’annonce le thème « Nos futurs », il y a toujours un petit temps d’hésitation dans les yeux de mon interlocuteur, mais il s’agit bien de mettre un « s » à « Nos Futurs » a déclaré Sylvie Vassalo la directrice du salon au micro de Culturebox . C’est la marque d’une pluralité que nous revendiquons, pluralité d’artistes et de regards sur nos futurs, pluralité des genres, pluralité des grands sujets qui interrogent nos futurs, ceux de nos enfants et ceux de notre planète ».

Les pépites

Le salon c’est aussi plusieurs prix littéraires, les fameuses Pépites réparties en 3 catégories (Livres illustrés ; Romans ; Bandes dessinées). Vous pouvez retrouver l’ensemble des finalistes à travers notre liste. A ces trois sélections s’ajoute la Pépite d’Or qui avait l’année salué l’ouvrage Nos vacances de Blexbolex.

pepite1.jpg
Parmi les finalistes on retrouve l’écrivain Patrick K. Dewdney qui a justement répondu à nos questions lors d’un entretien pour son livre L’enfant de poussière. Il en a profité pour réagir à sa nomination parmi les pépites : « Je n’écris pas pour un public en particulier, et il me semble que si des adolescents adhèrent à un format littéraire qui est différent de celui qu’on leur propose dans le cadre scolaire, et bien pour moi quelque part, j’ai accompli mon travail ». Vous pouvez retrouver son entretien en intégralité sur Babelio. 

Les gagnants seront dévoilés mercredi 28 novembre lors de l’inauguration du salon.

Les rencontres Babelio

Nous animons trois rencontres cette année lors du salon.
46468158_10156027824195678_9050620283181858816_o.jpg

Jeudi 29 novembre à 12h, avec Nadia Coste qui vient de publier le roman Rhizome (éditions du Seuil) et Loïc Le Pallec auteur de Fréquence Orégon (éditions Sarbacane).

La Terre dans quelques années : catastrophes écologiques et paysages post-apocalytiques, le décor est planté. Deux écrivains s’interrogent sur la construction de nouveaux mondes en compagnie d’adolescents prêts à tout pour faire bouger les lignes. Des romans construits comme des fables écologiques pour interpeller sur l’avenir de notre planète.

Le lien vers la rencontre.

– Jeudi 29 novembre à 15h, avec Gaspard Flamant qui présente son premier roman Shorba, l’appel de la révolte (éditions Sarbacane) et Florence Médina auteur du livre jeunesse Direct du coeur (éditions Magnard).

Que ce soit à travers un engagement militant ou l’apprentissage de la LSF, Shorba et Tim, deux adolescents quelque peu désoeuvrés, se confrontent à des mondes qu’ils ne connaissent pas. Ces rencontres créent un choc qui va les connecter au monde, leur permettre de le voir autrement et d’enfin, y trouver leur place.

Le lien vers la rencontre.

Samedi 1er décembre à 12h15, avec Joseph Delaney célèbre auteur de la saga de l’Epouvanteur, dont Bayard publie le 15 ème tome (ou plus précisément le deuxième d’un second cycle) mais aussi auteur d’une nouvelle saga à venir en février toujours chez Bayard intitulée Aberrations et Sean Easley, auteur de l’Hôtel invisible, premier tome d’une saga fantastique publiée chez Lumen editions.

Un maître du genre rencontre un auteur qui publie son premier roman : décryptage de démarches de création pour plonger dans des mondes magiques peuplés d’êtres mystérieux et de lieux maléfiques.

Grâce aux éditions Lumen, vous pouvez retrouver l’intégralité de la rencontre en vidéo :

Le lien vers la rencontre.

Les cartons

Comme pour la plupart des festivals avec lesquels nous sommes partenaires, nous vous proposons une grande « chasse au trésor » dans les allées du salon.  Des centaines de critiques de lecteurs sont en effet à retrouver sur les stands des éditeurs.

carton_presentations_editeurs_petit.jpg

Arriverez-vous à retrouver votre critique ? Si c’est le cas, n’oubliez pas de nous avertir sur Twitter ou Instagram.

Bonus vidéo

En préparation de ce festival, Nicolas et Nathan ont réalisé un petit reportage vidéo à l’Heure Joyeuse, la plus ancienne bibliothèque jeunesse de France. C’est dans notre vidéo d’actualité à retrouver ci dessous :

 

Vous allez à Montreuil pour le festival ?  Vous aimeriez découvrir de nouveaux romans de jeunesse ? Alors un groupe est fait pour vous sur Babelio : Le groupe des ados lecteurs.

Le festival America à la (re)découverte du Canada

america2018.jpg

C’est un rendez-vous que tous les amoureux des littératures et des cultures d’Amérique du Nord guettent tous les deux ans, que tous les lecteurs préparent avec une certaine impatience (c’est long deux ans !). La nouvelle édition – la neuvième- arrive enfin : le festival ouvre ses portes du 20 au 23 septembre à Vincennes.

En 2016, c’est tout un festival qui s’interrogeait sur l’état de l’Amérique au moment de l’élection surprise de Donald Trump. Cette année, les regards se portent un peu plus au Nord, vers le Canada.

Le programme

Le festival s’intéresse cette année au Canada et à ses différents écrivains. C’est d’ailleurs plus d’une trentaine d’entre eux qui sont invités, anglophones et francophones, soit comme l’annoncent fièrement les organisateurs « la plus importante délégation d’auteurs de ce pays à venir en France ces dernières années ».

Vous pouvez découvrir ici la totalité du programme et des auteurs invités. De très grands noms de la littérature canadienne -mais pas seulement, seront au rendez-vous : John Irving qui célébrera avec le public les 40 ans de son roman culte Le monde selon Garp, Margaret Atwood, superstar des lettres depuis le succès planétaire de La servante écarlate,  Patrick DeWitt, qui parlera de son livre Les Frères Sisters mais aussi de sa récente adaptation au cinéma, Nicolas Dickner à qui nous avions posé quelques questions pour son très beau roman NikolskiChristian Guay-Poliquin que certains babelionautes avaient rencontré il y a quelques mois lors de la sortie de son roman Le poids de la neige, Tadzio Koelb qui a répondu à nos questions pour son premier roman Made In Trenton, Jennie Melamed, interrogée également sur Babelio il y a quelques semaines pour son roman Et nous ne vieillirons jamais ou encore Nathan Hill, promis aux plus hautes gloires littéraires depuis la publication de son roman Les fantômes du vieux pays.

Pour vous aider à vous retrouver parmi cette forêt non pas d’érables mais d’auteurs, nous vous proposons deux vidéos.

La première revient sur les différentes littératures que l’on retrouve au Canada :

Le seconde revient sur certains des auteurs présents cette années et des rencontres à ne pas manquer :

 

Les rencontres Babelio

Nous animerons certaines rencontres cette année et serions ravis de vous y retrouver ! protest1

Voici notre programme :

– Paysages canadiens

IMG_3840.JPGOn vous attend samedi 22 septembre à 12h salle Carlos Fuentes. Trois auteurs canadiens évoquerons leur rapport aux paysages canadiens : Emma Hooper auteur du roman Les chants du largeLise Tremblay qui publie L’habitude des bêtesD.W. Wilson qui propose un recueil de nouvelles intitulé La souplesse des os.

Un territoire à l’immensité uniquement comparable à la beauté et à la diversité de ses paysages… Quelle relation les écrivains canadiens entretiennent-ils avec les grands espaces sauvages, avec la terre et le paysage ? Quelle place le monde naturel tient-il dans leur inspiration et dans leurs livres ?

Le lien vers l’événement : https://www.festival-america.com/les-evenements/les-sc%C3%A8nes/paysages-canadiens-1.html

– Éloge de la bande et du roman dessinés

42215697_1084723988345144_9134943294499848192_n.jpgRencontre exceptionnelle samedi 22 septembre 18h15 salle Octavio Paz entre deux auteurs de bandes dessinées, Emil Ferris qui publie son premier roman graphique Moi ce que j’aime, c’est les monstres et Joann Sfar qui connaît une triple actualité avec la publication de Puisque tout le monde veut la Guerre, le tome 2 de l’Ancien Temps, la sortie du huitième tome du Chat du Rabbin et la publication également d’un essai Modèle Vivant (nous parlerons peut-être aussi de sa BD Aspirine, objet d’une belle rencontre entre Joann Sfar et les membres de Babelio).

La littérature ne passe pas seulement par les mots mais aussi par le dessin. De plus en plus de romans graphiques ou graphic novels s’offrent au lecteur dans les librairies et bibliothèques. Adaptations de standards de la littérature ou œuvres originales, ces livres permettent une autre expérience de la lecture. Pour l’auteur, quel est le rapport au texte lorsque le dessin prend la main ? Comment s’articulent-ils l’un l’autre ? Y-a-t-il des difficultés des écueils ? Qu’est-ce qu’un roman graphique ou une bande dessinée réussie ?

Le lien vers l’événement : https://www.festival-america.com/les-evenements/les-grands-d%C3%A9bats/g%E2%80%A6-comme-graphique-eloge-de-la-bande-et-du-roman-dessin%C3%A9s.html

– Manhattan stories


IMG_3717.JPGDimanche 23 septembre 14h
, on vous propose un petit voyage littéraire à New-York en compagnie de trois guides de choix : Vivian Gornick qui vient de publier un ouvrage intitulé La femme à part, Kristopher Jansma auteur de New-York Odyssée et Jacqueline Woodson qui après de nombreux ouvrages jeunesse, oublie un roman adulte intitulé Un autre Brooklyn.

Elle est à elle seule un véritable personnage de roman, un monde en soi, une métropole qui ne s’arrête jamais. Elle nous fascine et habite notre imaginaire, plus que toute autre ville. Que représente cette ville pour nos invités ? Qu’a-t-elle à leurs yeux de si particulier ? Comment écrit-on New York ? Chacune ou chacun possède-t-il sa version personnelle de cette ville ? Itinéraire en compagnie de trois auteurs dont les livres ne pourraient en aucun cas se dérouler ailleurs…

Le lien vers l’événement :  https://www.festival-america.com/les-evenements/les-grands-d%C3%A9bats/n%E2%80%A6-comme-new-york-manhattan-stories.html

Les cartons

Comme pour la plupart des festivals avec lesquels nous sommes partenaires, nous vous proposons une grande « chasse au trésor » dans les allées du salon. 63 critiques de lecteurs sont en effet à retrouver sur les stands des éditeurs. Arriverez-vous à retrouver votre critique ? Si c’est le cas, n’oubliez pas de nous avertir sur Twitter ou Instagram.

carton_presentations_editeurs_petit.jpg

Défi d’écriture

On a profité de ce festival et de ses thèmes parfois champêtres pour vous proposer un défi d’écriture autour du thème : la forêt.

Comme d’habitude, il n’y a pas de limite pour la taille de vos textes, vous êtes totalement libre : votre imagination est votre seule limite ! Pour participer, c’est ici.

Le Salon Fnac Livres, ou comment se réconcilier avec la rentrée

Forum Fnac Livres 2017

Alors que le mois d’août touche à sa fin, que les vacances sont déjà pour beaucoup un souvenir lointain, et que l’été nous gratifie de ses derniers rayons de soleil, voici tout de même une bonne raison de penser que la rentrée, c’est classe : le Salon Fnac Livres revient, pour notre plus grande joie, accompagnant comme chaque année désormais la rentrée littéraire.

Après une première édition au Carreau du Temple en 2016, l’événement investira ainsi du vendredi 14 au dimanche 16 septembre 2018 le même lieu que l’an passé, la superbe Halle des Blancs-Manteaux à Paris (48 rue Vieille du Temple, 4e). Et parce qu’on n’oublie jamais ses troisièmes fois, l’équipe de la Fnac a vu les choses en grand. Avec plus de 100 auteurs invités, une quarantaine de rendez-vous avec des écrivains (entretiens, rencontres, lectures, dialogues croisés), des concerts littéraires (Philippe Katerine, Frànçois Atlas et Joseph d’Anvers) et une soixantaine de séances de dédicaces, le salon s’annonce plus que jamais comme incontournable. Sans oublier une librairie éphémère de plusieurs milliers de titres, pour bien réviser sa rentrée littéraire. Et comme si cela ne suffisait pas, l’entrée est gratuite et ouverte à tous les âges et tous les appétits livresques !

En ouverture de l’événement le 14 septembre, l’invité d’honneur Daniel Pennac remettra le 17e prix du Roman Fnac à Adeline Dieudonné pour La Vraie Vie, son premier roman, paru chez L’Iconoclaste. Sélectionné par 400 libraires et 400 adhérents Fnac, la lauréate 2018 succède ainsi à Véronique Olmi, récompensée l’an passé pour Bakhita (Albin Michel).

Voilà, vous attendez probablement la rentrée avec plus d’impatience maintenant, alors voici pour patienter plus de détails sur cette gargantuesque programmation (à retrouver dans son intégralité ici), dont Babelio est cette année encore partenaire.

logo fnac livres

La liste des auteurs en dédicace

Vendredi 14 septembre (19h-23h)

Frànçois Atlas, Olivia de Lamberterie, Sophie Divry (lire notre interview ici), Alaa El Aswany, Claude Gassian, Sébastien Kardinal, Guillaume Musso, Amélie Nothomb, Daniel Pennac, Thomas Sotto, Zoé Valdés, Lauréate prix du Roman Fnac

Samedi 15 septembre (11h-23h)

Meryem Alaloui, Julien Baer, Simon Bailly, Emmanuelle Bayamack-Tam, Inès Bayard, François Bégaudeau, Samuel Benchetrit, Christophe Boltanski, Marc Boutavant, Estelle-Sarah Bulle, Isabelle Carré, Claire Chazal, Jospeh d’Anvers, Stéphane de Freitas, Adeline Dieudonné, David Diop, Clara Dupont-Monod, David Foenkinos, Aurélie Filippetti, Carole Fives, Jean-Marie Gourio, Colas Gutman, Philippe Grimbert, Nancy Huston, Etienne Klein, Marc Lévy, Valérie Manteau (lire notre interview ici), Pascal Manoukian, Janine Mossuz-Lavau, Fabien Olicard, Stéphane Perger, Emmanuelle Pirotte, Romuald Racioppo, Boualem Sansal, Riad Sattouf, Joachim Schnerf, Abnousse Shalmani, Yétili, Liana Yuknavitch

Dimanche 16 septembre (11h-19h)

Idriss Aberkane, Zeina Abirached, Olivier Adam, Alex Alice, Patrick Bauwen, Bernard Boulad, Stéphane Bourgoin, Pascal Bresson, Cali, Maylis de Kerangal, Patrick K. Dewdney, Emilie de Turckheim, Mathias Enard, Jérémy Fel, Eric Fottorino, Emilie Frèche, Gaël Henry, Jean-Pierre Jeunet, Serge Joncour, Yasmina Khadra, Donna Leon, Brigitte Luciani, Alain Mabanckou, François Médéline, Guillaume Meurice, Catherine Meurisse, Caroline Noël, Michel Ocelot, Cyril Pedrosa, Charles Pépin, Daniel Picouly, Christopher Priest, Emmanuelle Richard, Tiffany Tavernier, Eve Tharlet

Le programme des rencontres

Dans le cadre du partenariat entre Babelio et le Salon Fnac Livres, notre Directeur éditorial Pierre Krause animera 2 rencontres avec des auteurs :

fnac livres programme

– Cliquez sur l’image pour agrandir le programme –

 

Tyler Cross braque Quais du Polar

Après deux tomes aussi nerveux que réussis, Tyler Cross est revenu sur le devant de la scène BD et polar ces derniers jours avec un troisième volet plus lumineux peut-être – après tout, l’action se déroule sous le soleil de Miami – mais tout aussi radical.

02-couv.jpg

Créées par Fabien Nury et Brüno, les désormais trois aventures de Tyler Cross, publiées chez Dargaud, sont autant d’hommages à la littérature et au cinéma de genre. On retrouve à chaque page des images fortes issues du western, des récits de gangsters ou encore du giallo italien. L’oeuvre ne se contente cependant pas d’emprunter et de citer des passages d’œuvres connues ou d’obscures séries B. On suit, tout du long de ces trois BD, trois histoires très différentes les unes des autres. Après le pur récit de braquage du premier tome et le récit d’évasion du second, c’est au mythe de la construction de Miami que s’attaquent les auteurs français. Les villas et sublimes complexes hôteliers de la ville balnéaire se sont-ils construits dans le sang à coup de fusil à pompe et de pots-de-vin ? Toute une littérature policière américaine en parle, et donne même lieu à un sous-genre : le polar floridien, un genre dans lequel ont excellé des auteurs comme Tim Dorsey, Carl Hiaasen ou encore John D. MacDonald.

A quelques milliers de kilomètres de Miami, c’est à Lyon qu’a débarqué Tyler Cross un dimanche ensoleillé d’avril pour le festival Quais du polar. En l’absence excusée du dessinateur Brüno, le scénariste Fabien Nury a présenté les sept premières planches de l’album.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’occasion pour l’auteur de revenir sur les influences de la série et de ce tome en particulier, de nous parler de son attachement à ce personnage pourtant peu recommandable et de commenter tout le travail réalisé par les auteurs lors de la composition de l’album.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’intégralité de l’entretien est disponible en podcast ci-dessous :

tc

Et si le point de vue du dessinateur sur son travail sur la BD vous intéresse, retrouvez notre entretien avec Brüno réalisé lors de la sortie du second tome :

« Depuis que je travaille sur Tyler Cross, mon dessin évolue vers quelque chose de plus réaliste, et de plus expressionniste, je me détache de mes influences franco-belges classiques pour aller voir du côté de grands dessinateurs américains : Frank Robbins, Milton Caniff, Frank Miller ou encore Chester Gould, pour ne citer qu`eux ».

Vous aimez le polar ? Alors retrouvez l’ensemble de notre activité sur le festival Quais du Polar, notre vidéo ou encore notre album photo.

 

Rendez-vous au Forum Fnac Livres 2017

Le Forum Fnac Livres prendra ses quartiers du côté de la Halle des Blancs Manteaux à Paris, le 15, 16 et 17 septembre 2017. Pour la deuxième année consécutive, le Forum Fnac Livres célèbre la rentrée littéraire et s’ouvrira en présence de la lauréate 2016, Leïla Slimani.
Image 1

Les plumes de la rentrée réunies

 

Au programme : un festival littéraire placé sous le signe de la rencontre entre auteurs et lecteurs, et la présence d’une centaine d’écrivains. De Sorj Chalandon à Simon Liberati, en passant par Lola Lafon et Philippe Besson, retrouvez, tout au long du festival, les grands noms de la rentrée littéraire 2017. Au-delà de la littérature, c’est d’ailleurs le livre sous toutes ses formes qui est mis à l’honneur puisque la bande dessinée et les sciences humaines seront également à mises en avant. Découvrez le programme complet des séances de dédicaces et des rencontres sur le site du festival.

 

L’équipe Babelio sera de la fête

 

Durant ce festival, vous pourrez rencontrer l’équipe Babelio qui sera présente sur place. L’équipe animera deux rencontres le samedi 16 septembre :

– à 13 heures autour du thème « Les ficelles du neuvième art » avec Bastien Vivès, Matthieu Sapin et Simon Astier. Ils viendront présenter respectivement leur dernier ouvrage : Une soeurl’épopée « deupardiesque » Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu et le troisième tome de la saga Hero Corp.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

– à 15 heures 30 avec Eric Reinhardt pour échanger autour de « L’art plus fort que la mort ». L’auteur viendra également présenter son nouvel ouvrage La chambre des époux

Eric Reinhardt

 

Rendez vous sur le compte Facebook et Twitter de Babelio pour suivre et vivre l’événement au plus près.

Babelio vous donne rendez-vous au festival Étonnants Voyageurs

Babelio vous donne une nouvelle fois rendez-vous à Saint-Malo pour le festival international du livre et du film Étonnants Voyageurs, qui se tiendra du 3 au 5 juin 2017, où l’équipe organise une série de rencontres. Comme d’habitude, vous pourrez aussi vivre cette 28ème édition depuis votre salon en nous suivant sur Twitter, Snapchat (Babelio_off) et Instagram.

Affiche Etonnants voyageurs

L’édition 2017

Amoureux de voyages et âmes vagabondes, cette 28ème édition aura pour mots d’ordre « Démocratie-littérature : État d’urgence ». A l’heure où la liberté n’a de cesse d’être menacée, Michel Le Bris, fondateur du festival, brandit la littérature comme étendard pour nous rappeler que « nous sommes plus grands que nous ».

C’est autour de ce thème qu’écrivains et cinéastes s’exprimeront au fil des rencontres et des tables rondes pour s’interroger sur l’identité, l’Histoire, la presse ou encore le sens des mots.  Il se déclinera aussi en poèmes et en musique, véritables « hymnes à la résistance », en mettant par exemple à l’honneur Bob Dylan, James Brown, Rimbaud ou Prévert.

Autres thèmes majeurs, le festival a répondu à l’appel de Patrick Chamoiseau pour ses « Frères migrants » et s’intéresse de près à l’espace méditerranéen. Une réflexion sera menée autour du devenir de ce territoire, de la question des frontières et finalement de ce que veut dire « qu’être humain » en ce 21ème siècle.

Palais du grand large

Comme chaque année, de nombreux éditeurs et libraires sont là pour vous accueillir ainsi que des écrivains venus des quatre coins du monde comme Lola Lafon, James McBride, Yann Moix, Russell Banks, Kamel Daoul, Mona Ozouf, Raphaël Glucksmann, Pascal Blanchard, Patrick Boucheron, Simone Schwarz-Bart, Érik Orsenna, Patrick Rambaud, Henriette Walter, Shumona Sinha, Tahar Ben Jelloun, Luis Sepúlveda, Antoine Bello, Bernard Chambaz, Cédric Gras, Laurent Gaudé, Marcus Malte, Tanguy Viel, Sylvain Tesson ou encore Jo Witek. Vous pouvez retrouver la liste dans son intégralité ici.

Quatre rencontres Babelio

Le voyage, vu par Négar Djavadi :

Parmi les nombreuses rencontres qui se tiendront durant ces trois jours, quatre sont animées par l’équipe de Babelio.

  • Samedi 3 juin, à 14h au Nouveau monde : Humeurs noires

Cette première rencontre réunit deux auteurs de romans noirs : Luis Sepúlveda, qui a récemment publié La fin de l’histoire, et Antonin Varenne qui nous invite à le suivre jusqu’en Equateur. Leur point commun ? Aucun des deux ne nous destinent à un avenir radieux… Mais qu’en est-il vraiment ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Dimanche 4 juin, à 10h15 à l’Hôtel de l’Univers :  Dans quelle France on vit ?

Le philosophe et sociologue Edgar Morin, à qui l’on doit Connaissance, ignorance, mystère, sera aux côtés de la reporter de guerre Anne Nivat qui vient de nous livrer son enquête-vérité Dans quelle France on vit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Dimanche 4 juin, à 15h45 à l’Ecole Nationale Supérieure Maritime : Chroniques vagabondes

Trois auteurs explorateurs seront réunis autour de Pierre Josse et ses Chroniques vagabondes pour nous faire partager leur carnet de route : Anne Vallaeys et ses Hautes solitudes, Alexandre Trudeau tel Un barbare en Chine nouvelle et Sylvain Tesson qui nous livre sa géographie dans Une très légère oscillation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Lundi 5 juin, à 10h à l’Hôtel de l’Univers : Voyage en littérature

Cette dernière rencontre convie Gilles Lapouge qui nous invite à relire Maupassant, le sergent Bourgogne et Marguerite Duras, Anna Moï que l’on suit aux confins de l’Asie dans son dernier livre Le venin du papillon ainsi que Azad Ziya Eren qui nous présente Tout un monde.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les temps forts du festival

S’il existe beaucoup de façons de voyager, la meilleure est peut-être de se perdre dans les bulles de l’exposition « Voyager à dess(e)in » qui réunit 120 planches de six dessinateurs qui, à leur manière, nous donnent chacun le goût d’ailleurs : Hervé TanquerelleJean-Denis PendanxChristophe MerlinMichèle StandjofskiPhicil et Benjamin Bachelier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Étonnants voyageurs, c’est aussi la destination des passionnés de l’imaginaire. Nicolas Fructus y posera ses valises le temps d’une exposition autour de son livre Gotland, dans lequel il rend hommage à l’univers d’H.P. Lovecraft. Une vingtaine d’originaux vous plongeront dans l’esprit de ce maître de l’épouvante, qui fera d’ailleurs l’objet d’une rencontre orchestrée par François Bon et d’un film Le cas Howard Phillips Lovecraft par Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Outre la littérature et le Salon du livre où vous retrouverez les fameux cartons orange Babelio, le festival fait aussi la part belle au cinéma et à l’image. Une fois n’est pas coutume, les œuvres documentaires sont cette année à l’honneur. Que vous souhaitiez vous envoler au Nicaragua aux côtés d’Antoine de Maximy ou retourner sur les lieux où a vécu Jack London, il y aura forcément une projection pour vous. Des expositions photos se tiendront aussi au cœur de l’événement, parmi lesquelles l’une sera dédiée à Sarah Moon.

Les interviews

Comme chaque année, Babelio s’est armé de son carnet de notes pour aller rencontrer des auteurs présents sur le festival.

Découvrez les interviews du festival :

AVT_Antoine-Bello_8137Antoine Bello 

« L’homme qui s’envola raconte l’histoire de Walker, un homme à qui tout réussit, mais qui choisit de mettre en scène sa mort pour échapper à un quotidien qui l’emprisonne. Comment sont nés ce personnage et cette histoire ?

De mon expérience personnelle. Je vis toute tentative d’appropriation de mon temps comme un viol. Je me méfie des prétendus devoirs que l’on aurait envers sa famille, ses amis, ses relations, les inconnus. Walker a encaissé ces brimades pendant des années, jusqu’au jour où elles lui sont devenues intolérables. Il ne part pas par caprice, mais pour sauver sa peau. »

Chateaureynaud-Georges-OlivierGeorges-Olivier Châteaureynaud 

Le roman raconte l’été de la majorité d’Aymon, un jeune parisien en quête d’aventure. Comment vous est venue l’envie de raconter un été adolescent ? Y a-t-il une part autobiographique dans cette histoire?

Pas tout à fait sa majorité : en 1965, on était majeur à 21 ans. Il n’en a que dix-huit… Même s’il ne s’agit pas à proprement parler d’un roman autobiographique, j’ai été moi-même un adolescent, au milieu des années soixante, alors que la vague beatnik arrivait en Europe. La jeunesse de ce temps-là s’est senti des fourmis dans les jambes… Moi aussi.

En direct du festival Quais du polar à Lyon

Après avoir parcouru les allées de Bruxelles et de Livre Paris, l’équipe de Babelio n’allait pas manquer la scène du crime la plus importante de la littérature policière, Quais du polar à Lyon qui se tiendra du 31 mars au 2 avril 2017. Vous pourrez, comme toujours, retrouver nos photos et actualités sur Twitter, Instagram et Snapchat.

 snapcode

L’édition 2017

La 13 ème édition de ce rendez-vous incontournable de tout amateur de noir sera notamment consacrée à l’Europe, d' »Est en Ouest ». Si le festival ne tourne pas le dos à l’Amérique, grande terre du polar, ce sont les terres encore peu explorées d’Europe que nous invitent à découvrir les organisateurs. De nombreux auteurs issus d’Allemagne, de Roumanie, d’Ukraine, d’Estonie, de Pologne ou encore de Serbie seront à l’honneur pour partager leurs visions respectives du polar et témoigner de la façon dont le genre permet de parler de leurs pays.

La notion de genre sera également au cœur des discussions avec la présence d’auteurs issus d’horizons littéraires a priori éloignés du polar mais qui interrogent ce genre littéraire à travers leurs oeuvres et les sujets qu’ils abordent. Et comme le genre, c’est également la question de la place des hommes et des femmes dans cette littérature, les festivaliers seront invités à réfléchir au rôle de la femme dans le polar, qu’elle soit « auteure, personnage ou lectrice ».

Enfin, si la littérature occupe une place de choix dans la programmation, le festival n’oublie pas le cinéma, les séries TV ou encore la musique avec une programmation qui mettra à l’honneur chacun de ces arts tout au long du festival.

Un riche et éclectique programme que vous pouvez retrouver en intégralité sur le site du festival.

Les auteurs invités

De nombreux auteurs sont bien évidemment attendus. Parmi ceux qui seront présents, vous retrouverez Marc Fernandez, que nous avions rencontré à l’occasion de la sortie de son roman Mala vida et qui vient de lancer une nouvelle collection de polar intitulée « Sang neuf » chez Plon. Les lecteurs de Babelio ont d’ailleurs rencontré récemment Janis Otsiemi, l’une des premières signature de cette collection avec Tu ne perds rien pour attendre. Janis Otsiemi sera également présent au festival.

Arnaldur Indriðason fait partie des stars de ce salon. L’auteur Islandais de La femme en vertLa cité des jarres ou plus récemment du roman Dans l’ombre sera présent pour plusieurs rencontres autour de L’Islande et de l’Europe.

Caryl Férey, qui avait présenté son livre Condor aux lecteurs de Babelio lors d’une rencontre sera également présent pour trois rencontres dont une autour de la présidence de Trump.

Clare MacKintosh a passé plusieurs années dans la police anglaise avant de se retirer pour prendre la plume. Elle a créé la sensation avec son premier roman Te laisser partir. Elle présentera à Quais du polar son deuxième roman Je te vois.

Dominique Sylvain qui avait séduit les lecteurs venus la rencontrer pour son récent Kabukicho, DOAHenri Loevenbruck, Marcus Malte, ou encore Michel Bussi sont quelques unes des grandes figures du polar qui vous donnent rendez-vous au festival lyonnais. Les rater serait un crime…

Vous pouvez voir sur le site du festival l’intégralité de la liste des auteurs invités.

Deux rencontres « Babelio »

Parmi les très nombreuses rencontres et tables-rondes proposées pendant le festival, deux seront animées par l’équipe de Babelio.

  • Samedi à 10h00, dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville : Faire du neuf avec du vieux : les ficelles du suspense littéraireNotre première rencontre réunira Barbara Abel, qui vient de publier un terrifiant Je sais pas,  M.C. Beaton, créatrice du personnage d’Agatha Raisin, présentée par l’éditeur comme une « Miss Marple d’aujourd’hui »,  Lisa Gardner qui invite ses lecteurs à faire un Saut de l’ange et enfin Val McDermid qui dans son dernier roman Les Suicidées s’attaque au harcèlement en ligne.Ces quatre auteurs seront invitées à évoquer la question du polar dans le monde moderne : « Art de l’intrigue bien ficelée, le polar est l’art du suspense. Dans un monde hyperconnecté, à l’heure où tout un chacun peut avoir un drone à domicile, est-il aussi aisé de faire du pur suspense psychologique et littéraire ? « 

    Ce diaporama nécessite JavaScript.


    Si ce thème ou ces auteurs vous intéressent, n’hésitez pas à venir assister à la rencontre.
  • Samedi à 15h30, dans la Salle Tony Garnier du Palais de la Bourse : Quand le polar devient manuel d’histoire Thierry Bourcy & François-Henri Soulié qui mettent notamment en scène Shakespeare dans leur dernier ouvrage écrit à quatre mains La conspiration du Globe, Éric Fouassier qui dans Le piège de verre situe l’action du roman dans la France de 1503,  Indrek Hargla dont les aventures de son héros Melchior l’apothicaire se déroulent en pleine Estonie du quinzième siècle et enfin Jacques Ravenne co-auteur des célèbres aventures du commissaire Antoine Marcas, maître maçon parti, un peu malgré lui, sur la piste du Graal dans L’Empire du Graal discuteront tous les cinq de leur rapport à l’Histoire, pour certains, au croisement entre le polar et le roman historique. »Le polar historique, c’est faire entrer une intrigue dans la grande Histoire. C’est aussi montrer au lecteur d’aujourd’hui de quoi il est le produit. C’est aussi, pour certains, l’occasion d’adopter une nouvelle grille de lecture… »

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

     Venez nombreux à cette rencontre placée sour le signe de la fiction et de l’Histoire. 

Des sessions de Quiz


Cela fait quelques années que des milliers de membres de Babelio s’amusent à créer des quiz et à s’affronter les uns les autres autour de la littérature. Piéger ses amis ou les lecteurs de passage autour du polar scandinave, des héros de polar français ou encore de la saga Millenium.

Pour Quais du polar, nous invitons les festivaliers à jouer en live à des quiz sur le thème du polar ! Des cadeaux sont à gagner pour les meilleurs participants.

  • Vendredi à 16h à l’Hôtel de ville
  • Samedi à 12h à l’Hôtel de ville.
  • Dimanche à 12h, toujours à l’Hôtel de ville

Il vous sera possible de jouer seul ou en équipe contre d’autres joueurs. Pour réviser, rendez-vous sur Babelio !

Vous allez à Quais du Polar, venez nous rejoindre pour les rencontres et les quiz ! Sinon, n’oubliez pas de nous suivre sur Twitter, Instagram et Snapchat (@babelio_off) !