Quais du Polar 2019 : un vent nordique souffle sur Lyon

Du 29 au 31 mars 2019 se tiendra la quinzième édition de Quais du Polar, le festival dédié au « noir » sous toutes ses formes : littérature, cinéma, BD ou encore séries télé. Cette année, un vent glacial venu du nord va s’abattre sur la Capitale des Gaules puisque ce sont les auteurs nordiques qui seront particulièrement mis à l’honneur.

quais-du-polar-20181120103846.jpg

Un festival incontournable

QDP05_Affiche_40x60.jpg

Ils n’étaient probablement pas si nombreux, au cours de l’année 2005, à donner au tout frais festival Quais du Polar, une très longue durée de vie. Ils étaient 14 000 témoins – tout de même – à visiter alors les différents sites de la ville lyonnaise pour écouter quelques grands noms du polar. Il faut cependant une drôle d’alchimie pour réunir tous les ingrédients nécessaires à la survie de ce type de festival : une équipe ultra-motivée, un public de passionnés mais aussi de curieux, des auteurs investis, qu’ils soient archi-connus ou primo-romanciers, de nombreux bénévoles, beaucoup d’argent.

Une quinzaine d’années plus tard, impossible de remettre la main sur les sceptiques. De l’eau a passé sous le pont Lafayette et le succès toujours renouvelé du festival a convaincu à peu près tous les acteurs du noir et en particulier les lecteurs, toujours plus nombreux à assister aux conférences, aux projections et à faire dédicacer leurs livres. Ils étaient ainsi 90 000 en 2018. Le mot d’ordre est toujours le même : donner une visibilité à tous les registres du genre policier. Réalisateurs, écrivains, scénaristes, éditeurs et dessinateurs, tous les usual suspects du policier en somme, se retrouvent trois jours durant pour échanger entre eux et partager leur vision du genre avec le public.

Parmi les nombreuses traditions du festival, est remis chaque année le Prix des lecteurs « Quais du Polar ». Le premier lauréat fut DOA, que les lecteurs de Babelio connaissent bien pour avoir eu l’occasion de le rencontrer en 2015 et 2016 lors des sorties successives des deux tomes de son roman Puhktu et dont vous pouvez retrouver une interview ici pour son dernier livre en date, le très noir Lykaia.
En 2005, c’est pour son roman Les Fous d’avril qu’il obtint le prix. Quand on voit à quel point l’auteur est aujourd’hui devenu important dans le paysage littéraire, on se dit les jurés ont vu juste.

Ce fut l’année dernière le « sacre » de Gilda Piersanti pour son roman Illusion tragique. Nous avions d’ailleurs pu poser quelques questions à l’auteur à propos de ce roman.

Le festival est également l’occasion de visiter de nombreuses expositions et d’assister à plusieurs rencontres. Vous pouvez retrouver un retour sur l’édition 2015,  notre compte rendu de l’édition 2016, un recap vidéo de l’édition 2017 et un autre de l’édition 2018 !

L’édition 2019

Cette année, 116 auteurs de vingt nationalités différentes sont présents. Il y a ceux, très attendus, venus du Nord comme l’Islandais Ragnar Jónasson ou la Suédoise Viveca Sten mais aussi des auteurs venus du Nigéria comme Oyinkan Braithwaite, de Roumanie tel Bogdan Teodorescu ou d’Italie à l’image de Roberto Saviano qui vient parler de la suite de son roman Piranhas et sans doute aussi de son adaptation prochaine au cinéma. Parce que le registre n’a pas de frontières, le festival accueille également l’espagnol Arturo Pérez-Reverte pour parler de son nouveau ténébreux héro Falco.

Les Etats-Unis d’Amérique sont naturellement très bien représentés avec une délégation d’une dizaine d’auteurs parmi lesquels Ron Rash, Michael Connelly, mais aussi le réalisateur Brian de Palma présent cette année pour présenter Les serpents sont-ils nécessaires ? son premier roman co-écrit avec sa femme Susan Lehman, mais aussi pour évoquer son oeuvre cinématographique. Le (très beau) film Phantom of the paradise est ainsi projeté lors du festival. Les Français ne sont évidemment pas en reste avec la plupart des stars du genre qui répondent présent, et notamment le très populaire Olivier Norek qui présentera son nouveau roman Surface. Vous pouvez consulter la liste complète ici.

Vous pouvez retrouver la liste des rencontres et animations sur le site du festival. Toutes les rencontres et animations sont comme chaque année gratuites. 

Babelio sur les lieux du crime

Comme depuis quelques années, Babelio est partenaire du festival. Nous allons ainsi animer plusieurs rencontres et quiz. Et au delà de notre présence à Lyon, le polar est au cœur de notre mois de mars sur le site !

Les rencontres

Quand les auteurs nordiques s’emparent des séries

Rencontre avec Michael Hjorth, Hans Rosenfeldt et Kristina Ohlsonn : Bron, Wallander, Sthlm Reqviem : Pour des créations originales ou des adaptations, les séries TV nordiques font appel aux ressources créatives de la littérature noire. Quels rapports ces formes d’écriture entretiennent-elles ? Rencontre avec trois auteurs de créations emblématiques récentes.

Rendez-vous samedi 30 mars à 12h au Palais de la Bourse – Salle Jacquard.

 

Gangsters modernes : du banditisme d’hier aux malfrats d’aujourd’hui

Pascale Dietrich, Joseph Knox et Anders Roslund : Vols, recels, braquages, récupérations, évasions, petites frappes et gros bonnets restent des héros à la page. Les gangsters modernes ont changé de visage, mais leurs intentions restent les mêmes. Comment a évolué cette figure incontournable du polar ?

Rendez-vous dimanche 31 mars à 10h30 à l’Hôtel de Ville – Salon des Anciennes Archives

Les Quiz

Comme l’année dernière, on vous propose des sessions de quiz autour du polar ! Rendez-vous à l’Espace café (Hôtel de Ville — Rez-de-chaussée) pour tenter votre chance. Des cadeaux sont à gagner. Vous pouvez jouer seul ou en équipe.

Les sessions :

Vendredi 29 mars de 17h à 18h

Samedi 30 Mars de 12 h 00 à 16 h 00

Dimanche 31 Mars de 12h à 13h

 

Le polar sur Babelio

Pour fêter le polar, on vous propose en ce mois de mars de nombreuses activités autour du genre.

Le meilleur du polar nordique
Voici notre liste très subjective des 10 polars nordiques les plus incontournables de la littérature ! Ils ont beau se situer dans des pays froids, ils vous sont chaudement recommandés.

Et visionnez ici notre vidéo sur ce même thème :


 
Sherlock Holmes, toujours vivant
On vous propose de découvrir une sélection des meilleures variations et autres adaptations modernes des enquêtes de Sherlock Holmes. La liste est très resserrée mais vous pouvez nous en suggérer d’autres en commentaire.

La carte du polar
A venir sur Babelio, une carte du monde spéciale polar.

Toujours plus de listes
Vous ne connaissez rien au polar ? Vous cherchez des lectures dans un genre en particulier ? Il existe de nombreuses listes sur Babelio qui vous permettront de découvrir toute la richesse du genre.

Le Groupe Polar
Pour discuter du polar, demander des conseils ou tout simplement lire ensemble, il n’existe pas de meilleur endroit que le groupe Polar. Venez nous rejoindre !

A suivre…

Pour accompagner le festival, nous prévoyons d’ajouter régulièrement du contenu (notamment des interviews d’auteurs) autour du genre sur Babelio, mais aussi nos comptes Facebook, Twitter, Instagram & Youtube. Un vrai détective ne néglige aucune piste, alors restez attentifs !

Le festival America à la (re)découverte du Canada

america2018.jpg

C’est un rendez-vous que tous les amoureux des littératures et des cultures d’Amérique du Nord guettent tous les deux ans, que tous les lecteurs préparent avec une certaine impatience (c’est long deux ans !). La nouvelle édition – la neuvième- arrive enfin : le festival ouvre ses portes du 20 au 23 septembre à Vincennes.

En 2016, c’est tout un festival qui s’interrogeait sur l’état de l’Amérique au moment de l’élection surprise de Donald Trump. Cette année, les regards se portent un peu plus au Nord, vers le Canada.

Le programme

Le festival s’intéresse cette année au Canada et à ses différents écrivains. C’est d’ailleurs plus d’une trentaine d’entre eux qui sont invités, anglophones et francophones, soit comme l’annoncent fièrement les organisateurs « la plus importante délégation d’auteurs de ce pays à venir en France ces dernières années ».

Vous pouvez découvrir ici la totalité du programme et des auteurs invités. De très grands noms de la littérature canadienne -mais pas seulement, seront au rendez-vous : John Irving qui célébrera avec le public les 40 ans de son roman culte Le monde selon Garp, Margaret Atwood, superstar des lettres depuis le succès planétaire de La servante écarlate,  Patrick DeWitt, qui parlera de son livre Les Frères Sisters mais aussi de sa récente adaptation au cinéma, Nicolas Dickner à qui nous avions posé quelques questions pour son très beau roman NikolskiChristian Guay-Poliquin que certains babelionautes avaient rencontré il y a quelques mois lors de la sortie de son roman Le poids de la neige, Tadzio Koelb qui a répondu à nos questions pour son premier roman Made In Trenton, Jennie Melamed, interrogée également sur Babelio il y a quelques semaines pour son roman Et nous ne vieillirons jamais ou encore Nathan Hill, promis aux plus hautes gloires littéraires depuis la publication de son roman Les fantômes du vieux pays.

Pour vous aider à vous retrouver parmi cette forêt non pas d’érables mais d’auteurs, nous vous proposons deux vidéos.

La première revient sur les différentes littératures que l’on retrouve au Canada :

Le seconde revient sur certains des auteurs présents cette années et des rencontres à ne pas manquer :

 

Les rencontres Babelio

Nous animerons certaines rencontres cette année et serions ravis de vous y retrouver ! protest1

Voici notre programme :

– Paysages canadiens

IMG_3840.JPGOn vous attend samedi 22 septembre à 12h salle Carlos Fuentes. Trois auteurs canadiens évoquerons leur rapport aux paysages canadiens : Emma Hooper auteur du roman Les chants du largeLise Tremblay qui publie L’habitude des bêtesD.W. Wilson qui propose un recueil de nouvelles intitulé La souplesse des os.

Un territoire à l’immensité uniquement comparable à la beauté et à la diversité de ses paysages… Quelle relation les écrivains canadiens entretiennent-ils avec les grands espaces sauvages, avec la terre et le paysage ? Quelle place le monde naturel tient-il dans leur inspiration et dans leurs livres ?

Le lien vers l’événement : https://www.festival-america.com/les-evenements/les-sc%C3%A8nes/paysages-canadiens-1.html

– Éloge de la bande et du roman dessinés

42215697_1084723988345144_9134943294499848192_n.jpgRencontre exceptionnelle samedi 22 septembre 18h15 salle Octavio Paz entre deux auteurs de bandes dessinées, Emil Ferris qui publie son premier roman graphique Moi ce que j’aime, c’est les monstres et Joann Sfar qui connaît une triple actualité avec la publication de Puisque tout le monde veut la Guerre, le tome 2 de l’Ancien Temps, la sortie du huitième tome du Chat du Rabbin et la publication également d’un essai Modèle Vivant (nous parlerons peut-être aussi de sa BD Aspirine, objet d’une belle rencontre entre Joann Sfar et les membres de Babelio).

La littérature ne passe pas seulement par les mots mais aussi par le dessin. De plus en plus de romans graphiques ou graphic novels s’offrent au lecteur dans les librairies et bibliothèques. Adaptations de standards de la littérature ou œuvres originales, ces livres permettent une autre expérience de la lecture. Pour l’auteur, quel est le rapport au texte lorsque le dessin prend la main ? Comment s’articulent-ils l’un l’autre ? Y-a-t-il des difficultés des écueils ? Qu’est-ce qu’un roman graphique ou une bande dessinée réussie ?

Le lien vers l’événement : https://www.festival-america.com/les-evenements/les-grands-d%C3%A9bats/g%E2%80%A6-comme-graphique-eloge-de-la-bande-et-du-roman-dessin%C3%A9s.html

– Manhattan stories


IMG_3717.JPGDimanche 23 septembre 14h
, on vous propose un petit voyage littéraire à New-York en compagnie de trois guides de choix : Vivian Gornick qui vient de publier un ouvrage intitulé La femme à part, Kristopher Jansma auteur de New-York Odyssée et Jacqueline Woodson qui après de nombreux ouvrages jeunesse, oublie un roman adulte intitulé Un autre Brooklyn.

Elle est à elle seule un véritable personnage de roman, un monde en soi, une métropole qui ne s’arrête jamais. Elle nous fascine et habite notre imaginaire, plus que toute autre ville. Que représente cette ville pour nos invités ? Qu’a-t-elle à leurs yeux de si particulier ? Comment écrit-on New York ? Chacune ou chacun possède-t-il sa version personnelle de cette ville ? Itinéraire en compagnie de trois auteurs dont les livres ne pourraient en aucun cas se dérouler ailleurs…

Le lien vers l’événement :  https://www.festival-america.com/les-evenements/les-grands-d%C3%A9bats/n%E2%80%A6-comme-new-york-manhattan-stories.html

Les cartons

Comme pour la plupart des festivals avec lesquels nous sommes partenaires, nous vous proposons une grande « chasse au trésor » dans les allées du salon. 63 critiques de lecteurs sont en effet à retrouver sur les stands des éditeurs. Arriverez-vous à retrouver votre critique ? Si c’est le cas, n’oubliez pas de nous avertir sur Twitter ou Instagram.

carton_presentations_editeurs_petit.jpg

Défi d’écriture

On a profité de ce festival et de ses thèmes parfois champêtres pour vous proposer un défi d’écriture autour du thème : la forêt.

Comme d’habitude, il n’y a pas de limite pour la taille de vos textes, vous êtes totalement libre : votre imagination est votre seule limite ! Pour participer, c’est ici.