Où l’on se rappelle que traduire un livre, c’est aussi choisir une couverture

Ce n’est un secret pour personne : chez Babelio, on aime les livres, et on aime les galeries.

C’est pourquoi nous ne résistons pas au plaisir de partager ces deux formidables galeries, qui regroupent des dizaines de couvertures des différentes éditions de Sur la Route et de la Guerre des Mondes. On peut aussi y voir notre contribution indirecte au débat sur l’ebook.

Pour vous inciter à les parcourir, une petite sélection.

Une élégante couverture tchèque de Sur la Route.

Une couverture ukrainienne de contrebande, pas si bête.

En hommage à Vassil, une astucieuse couverture bulgare.

Une pin-up qui lit les lettres de son fiancé GI pour cette édition allemande. Assez proche du n’importe quoi.

Afficher l'image d'origine

Le sommet : cette couverture chinoise, qui semble directement pompée sur l’affiche de The Outsiders, de Coppola

Concernant la Guerre des Mondes, j’ai une affection particulière pour cette couverture campagnarde, un décor banal, les envahisseurs posés au milieu des champs comme des pylônes incongrus.

On jurerait cette pieuvre mutine sortie d’un épisode de Bob l’Eponge. Pas du tout : elle est venue pour tous nous détruire, sur cette édition russe de l’œuvre de Wells.

Quant à cette couverture argentine, qui met en scène une tête de grenouille géante venue de l’espace, je vous laisse seuls juges

J’ai pour ma part découvert la Guerre des Mondes dans l’édition illustrée par Edgar P. Jacobs. Spielberg pourra faire autant d’effets spéciaux qu’il voudra, pour moi, les tripodes auront toujours cette tête-là. Le pouvoir des couvertures…

5 réflexions sur “Où l’on se rappelle que traduire un livre, c’est aussi choisir une couverture

  1. un grand merci pour ces liens, très intéressant de voir les différents choix graphiques à travers les pays, les époques , vous connaissez d’autres liens vers des titres français ? j’avoue que je ne sais pas quel bout prendre ça dans les moteurs???

  2. Hello Hervé,

    Je suis tombé sur ces deux galeries via des blogs (pas spécialement axés sur la littérature) et j’ai eu le même reflexe : « où peut-on en trouver d’autres? »

    Malheureusement, je suis moi aussi rentré bredouille de mes recherches sur Google…

  3. dès que l’on attaque le domaine des images, les moteurs font cruellement défauts… en tout cas, faites passer le message, on est tous preneurs… et merci encore pour vos trouvailles sur babelio

  4. Bonjour, je me permets de relever une petite imprécision dans l’exposé de Guillaume. En fait, l’edition de la Guerre des Mondes présentée comme russe est en réalité bulgare. Il s’agit des editions « Galaktika ». De plus, j’ai toujours trouvé que cette pieuvre sympathique et mal dessinée contribue à accentuer le sentiment de malaise vehiculé par l’oeuvre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s